Fermer
menu

Pourquoi les petites entreprises manquent-elles de talents et comment y remédier ?

Les difficultés de recrutement demeurent le frein principal au développement des Petites et Moyennes Entreprises selon la moitié des PME interrogées par BPI France au printemps 2018. Et cette difficulté va en s’accroissant, s’accompagnant d’une concurrence féroce également citée comme 2e frein important par la moitié des petites entreprises. Les talents s’orientent en priorité plus naturellement vers des grands groupes, et malgré le contexte actuel de reprise économique, 6 PME sur 10 (57 %) déclarent manquer de talents pour croître constate BPI France.

En 2018, sur 86 % des ETI et PME ayant des projets d’embauches, 61 % ont recruté des difficultés à recruter pour se développer. Peu attractives pour les jeunes diplômés et les cadres supérieurs, les petites entreprises ont également des difficultés à fidéliser : 42% des répondants font face, ponctuellement ou régulièrement, à des départs de salariés-clés.

L’absence de candidats est la principale raison à ces difficultés (citée par 81 % des dirigeants). Ces derniers citent également en 2e raison l’inadéquation des attentes respectives des entreprises et des candidats (77 %). Enfin, l’entreprise elle-même et son organisation ne sont mises en cause que par seulement un quart des employeurs (27 %). Ils peinent à trouver les candidats au profil adéquat (au niveau de qualification et d’expérience adapté) et doutent de l’adaptabilité des candidats (culture d’entreprise, savoir-être…).

Prêtes à opérer des changements quant à leur fonctionnement

Pour résoudre l’équation, les dirigeants ont fait évolué l’organisation générale de l’entreprise (64 %) et de leur politique de recrutement (60 %). Autres solutions trouvées : ils ont fait évolué le(s) profil(s) recherché(s) et ont recours à de la main d’œuvre externe. Plus précisément, les difficultés de recrutement ont amené plus de la moitié (55 %) des chefs d’entreprise à modifier leur mode de recrutement en utilisant de nouveaux canaux comme les réseaux sociaux, ou des chasseurs de tête… ou en y consacrant un budget plus important. 30 % des PME ont choisi de reporter ces difficultés sur des prestataires extérieurs (intérim, travail détaché…), par l’externalisation auprès de sous-traitants (21 %), voire par des partenariats et rachats d’entreprises.

Ajuster leurs critères de recrutement est une autre option choisie par les entreprises et cela passe par exemple par proposer des salaires plus élevés, en baissant le niveau d’exigence en termes qualification ou encore en modifiant le type de contrat proposé. Enfin, modifier l’organisation de l’entreprise est le choix fait certaines entreprises : développement de la polyvalence des employés, formation, modification des temps de travail (heures supplémentaires, passage de temps partiel en temps plein, ou augmentation de salaires font partie des « astuces » trouvées par les dirigeants. Ces derniers sont peu à choisir l’automatisation des tâches, le télétravail ou la mobilité de la main d’oeuvre.

5 mesures pour attirer les talents

De son côté, BPI France « propose des recommandations concrètes accessibles à ces entreprises pour mieux attirer et fidéliser de nouvelles recrues » et conseille aux entreprises de prendre 5 mesures pour attirer les talents :

  • Définir ses besoins et mettre en place une stratégie solide
  • Muscler son management : un bon manager attire et fidélise les talents
  • Développer sa marque employeur pour accroître son attractivité
  • Changer le regard des jeunes diplômés sur les PME
  • Créer des labels d’employeurs collectifs.

Et de rappeler qu’au niveau collectif, la mise en place d’actions concrètes est nécessaire « pour créer un imaginaire autour de la PME » et enfin changer le regard des nouvelles générations sur ces entreprises « qui ne sont ni des start-up ni des grands groupes ».

Enquête BPI France – Le Lab / Rexecode

(Photo : istockphoto.com / SeventyFour)

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.