Fermer
menu

Les petites entreprises recrutent-elles encore « à l’ancienne » ?

A quels moyens les entreprises font-elles appel au moment de recruter un nouveau collaborateur ? A l’heure des réseaux sociaux professionnels et des jobboards, il semblerait que les recruteurs aient encore une préférence pour les procédés plus traditionnels. C’est le constat que dresse Pôle emploi dans son enquête sur « La place du numérique dans le recrutement des entreprises », menée auprès de ses utilisateurs recruteurs.

Selon ce nouveau sondage, deux tiers des entreprises mobiliseraient d’abord leur réseau personnel et/ou professionnel pour rechercher des candidats (67%), suivi de l’examen de candidatures spontanées (64%) et du rappel de personnes ayant déjà travaillé dans l’établissement. Des moyens de recrutement qui font donc la part belle au côté relationnel. La diffusion d’offres d’emploi sur Internet, hors site carrière de l’entreprise, tels que RegionsJob, n’interviendrait qu’en 4e position des solutions choisies pour recruter, tout comme le recours à des organismes comme Pôle emploi, l’Apec ou encore les missions locales.

 

Comment les entreprises traitent les candidatures reçues ?

Là encore, les pratiques de traitement des candidatures ne seraient pas toujours celles attendues, notamment dans les petites structures. Ainsi, près de 9 entreprises sur 10 ne traiteraient pas les candidatures de manière informatisée, principalement « parce qu’elles n’en voient pas l’utilité » explique Pôle Emploi.

Pourquoi préfèrent-elles parcourir tous les CV, sans par exemple effectuer de tri en amont grâce à un logiciel de recrutement ? Le service public de l’emploi avance deux principales raisons. Tout d’abord, près de la moitié (44%) des entreprises qui reçoivent des candidatures spontanées en reçoivent moins de 10 par an, et selon les entreprises interrogées, plus de 80% affirment recevoir des candidatures au format papier, et 79% en mains propres. Des résultats pour le moins étonnants, dus certainement à la typologie d’entreprises qui font appel aux services de Pôle emploi et qui ont répondu à l’enquête (désignées via le terme « petites structures » par l’établissement public, sans plus de précision).

  • Découvrez Talent Detection, logiciel de recrutement en ligne gratuit pour gérer tous ses candidats, leur faire passer des tests de compétences et entretiens vidéos différés.

L’entretien : une étape encore incontournable

Étape clef du processus de recrutement, l’entretien physique reste plébiscité par 97% des recruteurs interrogés, loin devant l’entretien téléphonique (23%) ou la visio-conférence (4%). Sur ce dernier point, la taille de l’entreprise joue sur les pratiques puisque, dans les sociétés de plus de 100 salariés, les recruteurs réalisant des entretiens par Skype montent à 13%.

Alire : Big Data et recrutement : un modèle qui reste à inventer

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. moussier
    22 février 2017 - 17h05

    Les rèseaux sociaux sont un leurre oui suis pour le relationnel car l’escroquerie avec les rèseaux est importante;rien que le bon relationnel.ARNAUD MOUSSIER

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.