Fermer
menu

Patron incognito, l’entreprise vue par la téléréalité

Echanger, un instant, sa vie professionnelle pour celle d’un autre. Depuis l’émission de divertissement « Vis ma vie » diffusée sur TF1, puis l’émission de téléréalité « J’aimerais vous y voir », sur La Chaîne Parlementaire, les people et les hommes politiques ont trouvé grâce à la télévision un moyen de côtoyer le quotidien des hommes et des femmes qui travaillent tout en soignant leur popularité. Dans « Patron Incognito », la nouvelle émission réalisée par la société de production Endemol et diffusée jeudi 7 juin à 20h50 sur M6, c’est au tour des patrons français de descendre dans l’arène. Jean-Claude Puerto, PDG d’Ucar, une société de location low-cost de véhicules, est le premier à tester en France ce concept qui a déjà fait un carton aux Etats-Unis (Undercover Boss). Comme l’indique le titre de l’émission, il doit passer inaperçu pour s’infiltrer dans sa propre entreprise et ainsi se retrouver sur le terrain, au contact des « petites mains » qui travaillent pour lui.

puerto2.JPGLe self-made man troque alors ses costumes et boutons de manchettes pour une veste du surplus militaire, un pull camionneur et un bonnet. Ajoutez lui une barbe de cinq jours et des lunettes de vue d’un autre âge et le voici transformé en Christian Lafont, un chômeur longue durée de 53 ans en réinsertion professionnelle.

Patron Incognito, un retour de la valeur travail ?

Pour les besoins de l’émission, la production a prétexté un documentaire pour le Pôle-Emploi sur le prétendu Christian … Ce dernier va ainsi être envoyé, incognito, dans plusieurs agences de son entreprise en France. Cinq jours durant il sera formé à un métier différent : agent de comptoir dans une agence marseillaise, technicien de surface ou encore préposé au nettoyage des véhicules rendus par les clients. Selon les producteurs qui ont diffusé en avant-première une bonne partie de l’émission, c’est alors l’occasion de découvrir le travail des vrais gens et, encore plus surprenant, de comprendre qu’ils aiment leur métier. Diantre ! Une femme de ménage qui aime le travail bien fait, ça c’est une nouveauté. Dans la caricature, on sent aussi parfois comme une ode à la formule de la « France qui se lève tôt », que l’on croyait définitivement morte et enterrée, mais qu’Endemol a su détourner en émission de pur divertissement. Enfin, en documentaire d’immersion, estiment les producteurs.

Rasé et bien habillé, le boss se dévoile

puertojclaude.JPGPassons les grosses ficelles du genre où, quand une femme de ménage demande à Jean-Claude Puerto, enfin Christian, de retirer son bonnet, une voix off nous rappelle que sans ce déguisement il risque à tout moment d’être démasqué. Un salarié ne dit-il pas au faux Christian qu’il a la même tête que Jean-Claude Puerto ? Rassurez-vous, les salariés qui ont côtoyé quelques heures leur vrai patron-faux chômeur ne seront mis au courant du subterfuge qu’une fois convoqué à Paris, au siège de l’entreprise.
On vous passe également les yeux écarquillés des employés, les têtes parfois sonnées quand Christian fait son coming-out de big boss. On aurait d’ailleurs aimé qu’il retire progressivement ses « attributs » de faux chômeur pour montrer son vrai visage. Mais bref, passons. L’émission est quand même drôle et révèle aussi, de très loin hein !, le monde du travail. Quand Jean-Claude Puerto se fait houspiller par un minot de Marseille pour réaliser ses tâches plus rapidement, c’est drôle. C’est d’ailleurs ce qui fera l’éventuel succès de l’émission. Donner des ordres à son patron et le voir les mains dans le cambouis, tout le monde en rêve !

Quand un patron incognito se met au service de ses employés

L’émission sert aussi la cause des salariés. Yann, le marseillais de 22 ans a déjà pas mal travaillé à son âge et a de l’énergie à revendre. Réalisant qu’il a quitté les études à 16 ans, son patron, enfin l’apprenti chômeur, lui demande s’il ne veut pas retourner sur les bancs de l’école via une formation en alternance. Le minot cédera finalement devant l’insistance de son patron : aujourd’hui il termine sa formation. Oui, oui, c’est beau. Quand Jean-Claude Puerto se retrouve au milieu d’autres salariés à travailler dans le froid sans protection particulière, là aussi ça servira au final la cause des employés.
A l’inverse, on voit aussi le patron bouillir alors que certains véhicules ne sont pas recouverts du logo de la société. Une faute professionnelle. Là encore, rassurez-vous, aucune sanction disciplinaire, aucun licenciement n’ont été pris suite à l’émission. Pour le chef de l’entreprise, c’est tout de même l’occasion de faire le point. « Tous les chefs d’entreprise qui ont participé à l’émission sont revenus avec des tonnes de notes sous le bras », expliquent les producteurs. Une sorte d’audit qui est aussi un joli coup de pub pour le président d’Ucar, aujourd’hui « changé » par l’émission.

En tout cas, vrai patron, faux chômeur, il est aussi bon comédien et s’est vite emparé des codes du genre. Les tapes fraternelles sur le dos des employés, les yeux qui brillent, les moments d’agacement intériorisés… C’est tout plein de (bons) sentiments comme la téléréalité aime à en montrer. Il est moins sûr qu’en ces temps de disette, cela fasse office de contrat social mais est-ce bien le but de l’émission ? Certainement pas. Mais on ne peut s’empêcher de suggérer à Endemol une prochaine émission inspirée de ce patron italien qui, en 2007, avait souhaité comprendre comment ses salariés vivaient avec 1000 euros par mois. Suite à l’expérience, les employés avaient perçu une augmentation de salaire de 200 euros. Alors bientôt un « Vis ma vie » de smicard ?

Jean-Claude Puerto revient sur son expérience sur BFM TV :

 

Patron Incognito, Jeudi 7 juin 2012 à 20H50 sur M6. Trois autres émissions sont d’ores et déjà enregistrées. Elles mettront en scène Guillaume Richard, dirigeant de la société O2, de Jean-Manuel Bajen, DG de Bajen SA et de Nicolas Richie, DG de A la carte et Columbus Café.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. sandy
    8 juin 2012 - 13h26

    Je trouve cette idée génial d’en faire la pub émission, en tant qu’employée, c’est ainsi que l’on voit le meilleur ou moins bon au sein de l’entreprise on se rend compte de ce qu’il faut changer ou améliorer. c’est cela un bon patron humain.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.