Fermer
menu

Benetton lance le concours du « Chômeur de l’année »

00unemployeeProvoquer pour faire parler. Coutumière des campagnes de communication coup de poing, la marque Benetton va encore certainement créer le buzz avec la dernière opération de sa fondation Unhate. Surfant sur les problèmes d’insertion des jeunes dans le marché du travail, elle organise en effet le concours de « Chômeur de l’année » (Unemployee of the year). Choc à défaut d’être chic.
Mais derrière l’argument marketing, la marque de prêt-à-porter entend venir en aide à 100 jeunes à travers le monde aujourd’hui sans emploi mais faisant preuve de réels talents. « La Fondation Unhate, dont le but est de promouvoir une culture de la non haine, apportera son soutien aux jeunes pour les encourager à devenir acteurs du changement pour lutter contre l’indifférence et la stigmatisation », détaille la marque dans un communiqué de presse.

00unhate1

00unhate2  2

Concrètement, Unhate invite les 18-30 ans sans emploi à soumettre des projets d’oeuvres d’art ou encore visant « la création d’une activité économique, lucrative ou non, avec un impact social correspondant aux valeurs fondamentales de la fondation Unhate ». Les gagnants du concours lancé ce mardi 18 septembre verront leur idée soutenue par la fondation Unhate. A la clé, un chèque de 5 000 euros remis à chacun des 100 porteurs de projets qui auront reçu le plus de voix.

« Non-réalisateur », « non-politique », « non-journaliste », « non-artiste », Unhate prétend alors donner la voix à cette nouvelle génération qui, pour la première fois depuis la Seconde Guerre mondiale, lutte pour « trouver un emploi et rester digne ». Le discours impeccablement mis en scène peut agacer mais il a le mérite de pointer du doigt une réalité : aujourd’hui, 75 millions de jeunes dans le monde sont sans emploi.

Participez au concours « Chômeur de l’année« 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. dominominete
    19 septembre 2012 - 9h17

    OUI ceci est très bien ,bonne initiative ,seulement ont oublie encore et encore les seniors 50/55 ans qui sont sur le tapis qui ont leurs expériences et qui ont encore la pêche. lettre d’une chômeuse de bientôt 56 ans ,cordialement.

  2. Chris – JobTrouveur
    19 septembre 2012 - 10h00

    Je sui d’accord avec dominominete. Au dela de la provocation, l’initiative est positive. Mais pourquoi la limiter aux moins de 30 ans ? C’est vraiment dommage, le chômage touche tout le monde !

  3. brunhilde
    19 septembre 2012 - 11h31

    Et oui, les vieux n’ont pas non plus leur place sur le marché du travail,que vont-ils faire de nous ?
    50 ans c’est jeune, surtout quand on a deux adolescents de 12 et 14 ans à charge ? Eux aussi sont victimes du chômage de leur mère et sont voués à la précarité et la pauvreté !

  4. Angel
    19 septembre 2012 - 11h38

    Allez, on va faire une autre campagne pour les vieux… ah, et puis pour les femmes, aussi. Et pour les handicapés. Et pour les issus de l’immigration et les roms et…
    Vous n’en avez pas un peu marre de toujours faire les « et nous ? et nous ? ».
    Qu’il y ait une initiative pour les jeunes n’enlève rien au fait que l’on puisse prendre aussi des initiatives pour les « seniors » et autres catégories en difficulté.
    Soyons déjà contents qu’il y ait encore des gens pour prendre des initiatives (même si je soupçonne un peu une motivation commerciale, là-dessous).

    Un jeune senior de 57 ans inemployé contre son gré.

  5. mitch
    19 septembre 2012 - 13h38

    et les + 30 ans!! j’ai 55 ans et je cherche désespérément du travail;

19 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.