Fermer
menu

Comment optimiser vos congés pour avoir plus de vacances en 2018 ?

Un journal belge a eu la bonne idée d’analyser le calendrier de l’année 2018. Résultat : 2018 est l’année parfaite pour quasiment doubler son nombre de congés, à condition d’appliquer quelques astuces… Explications.

Au travail, il y a les cigales et les fourmis. Les unes prennent leurs congés quand le besoin ou l’envie se présente, sans réfléchir à poser un RTT plutôt qu’un CP, ni même penser aux fameux mais néanmoins complexes jours de fractionnement. Pour optimiser la durée de ses congés, il existe pourtant des astuces simples selon le journal belge Het Laatste Nieuws. L’année 2018 est en effet particulièrement propice aux calculs avantageux…

En 2018, trois lundis sont fériés. Et le mois de mai vous promet de longues vacances sans pour autant poser beaucoup de jours !

En avril, à Pâques : 1 jour

Le lundi de Pâques tombe le 2 avril. Vous pouvez ainsi poser les 4 jours suivants, les 3, 4, 5 et 6 avril pour avoir votre semaine de congés, soit 9 jours au total du samedi 31 mars au dimanche 8 avril.

En mai, fais ce qu’il te plaît : 4 jours

Le 1er mai tombe cette année un mardi, le 8 mai également un mardi, tandis que l’Ascension tombe le jeudi 10 mai. Si vous posez des vacances sur cette période, il est possible ainsi de s’absenter 16 jours – du samedi 28 avril au dimanche 13 mai – en ne posant finalement que 7 jours de congé.

D’ailleurs, alors qu’elles étaient prévues du samedi 21 avril au lundi 7 mai pour la zone B dont la Bretagne fait partie, l’Académie de Rennes a annoncé que les vacances scolaires de cette zone seraient décalées du 25 avril au 14 mai 2018, incluant au passage les 3 jours fériés de mai. Ce afin d’éviter que deux jours fériés succèdent immédiatement à la reprise des cours. D’autres académies dans la zone B ont également opté pour ce choix judicieux.

Quant à la Pentecôte, elle tombe cette année le lundi 21 mai, ce qui promet un long week-end de 3 jours.

Le 15 août, à l’Assomption

C’est un mercredi. Il est alors possible de s’absenter 9 jours, du 11 au 19 en ne prenant que quatre jours de congé (le lundi 13, le mardi 14, le jeudi 16 et le vendredi 17).

Le 1er novembre à La Toussaint

Le 1er novembre 2018 tombe un jeudi. Du samedi 27 octobre au dimanche 4 novembre, on peut profiter de 9 jours de congés effectifs, en ne posant que 4 jours : du lundi 28 au mercredi 21 octobre, plus le vendredi 2 novembre.

A Noël et le jour de l’An

Noël tombe un mardi. On peut donc profiter de l’atmosphère de Noël du samedi 22 décembre jusqu’au mardi 1er janvier. Ça fait donc cinq jours de congé pour 11 jours en réalité. Il faut juste prendre le lundi 24 et ensuite du mercredi 26 au vendredi 28, puis le lundi 31.

Si l’on résume l’année 2018, les Français qui ne travaillent pas le week-end bénéficieront de 9 jours de congés supplémentaires grâce aux jours fériés et ceux amenés à travailler les samedis et dimanches disposeront de 11 jours.

Quels jours fériés en 2018 ?

  1. Nouvel an : lundi 1er janvier 2018
  2. Lundi de Pâques : lundi 2 avril 2018
  3. Fête du Travail : mardi 1er mai 2018
  4. Armistice de 1945 : mardi 8 mai 2018
  5. Ascension : jeudi 10 mai 2018
  6. Lundi de Pentecôte : lundi 21 mai 2018
  7. Fête nationale : samedi 14 juillet 2018
  8. Assomption : mercredi 15 août 2018
  9. Toussaint : jeudi 1er novembre 2018
  10. Armistice de 1918 : dimanche 11 novembre 2018
  11. Noël : mardi 25 décembre 2018

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.