Fermer
menu

Paysage et biodiversité : des opportunités à saisir

EmploidurableLes métiers verts poursuivent leur route. Ces derniers temps, ceux du paysage et de la biodiversité sont sur le devant de la scène. Pourquoi ? D’une, le nombre de métiers du secteur de la biodiversité devraient doubler d’ici 2020, soit dans 9 ans à peine. Une raison suffisante pour que le Ministère de l’Ecologie y consacre un nouveau portail information : metiers-biodiversite.fr. De deux, les acteurs des métiers du paysage sont de plus en plus nombreux, avec +32% d’entreprises en deux ans (de 2008 à 2010). Alors dans le contexte actuel de récession, il est bon de rappeler que certains secteurs en particulier recrutent, et pour longtemps…

Biodiversité : les emplois fleurissent
Commandé par le Ministère de L’Ecologie, le portail métiers-biodiversité.fr vient de voir le jour. Répertoire de métiers, dictionnaire de compétences, formations, prospectives… Le site se veut informatif et pédagogique avant tout, puisque réalisé par l’Association nationale pour la formation professionnelle Biodiversiteportaildes adultes (AFPA) et à l’Atelier technique des espaces naturels (Aten). On regrette le manque de témoignages et de retours d’expérience de professionnels ou de jeunes en formation. Mais le gouvernement se devait de communiquer sur le secteur car les effectifs devraient doubler d’ici à 2020 pour passer de 22 000 emplois en France à 40 000 en 2020. Parmi les métiers d’avenir définis par le Ministère de l’Ecologie, on retrouve des métiers variés comme agent d’entretien du patrimoine naturel et paysager ; concepteur-paysagiste, contrôleur assainissement, enseignant en sciences et vie de la terre, technicien/ouvrier en biotechnologies de la dépollution, journaliste nature ou encore responsable d’animation du patrimoine naturel et paysager…

Paysage : une reprise malgré les nuages
Côté paysage, « le secteur continue de créer des vocations » rappelle l‘Unep-les entreprises du paysage, bien qu’il ne soit pas épargné Paysagistepar la crise. Entre 2008 et 2010, le nombre d’entreprises est passé de 20 000 et 26 500 soit 32% de plus. Le nombre d’actifs est de plus en plus nombreux, même si le marché stagne puisque le volume d’affaires lui, n’a pas augmenté (5 millions d’Euros). Cependant, indique l’Unep, la tendance est à la reprise. Les services à la personne sont en plein boom : depuis deux ans, les entreprises de SAP spécialisées en petits travaux et jardinage ont fortement augmenté, la hausse des demandes de particuliers comblant le manque de commandes publiques. Le secteur attire (+ 5000 actifs en 2 ans), en particulier les créateurs d’entreprises individuelles. La tendance est également à une plus forte qualification. A l’heure actuelle, les six premiers mois de 2011 sont encourageants et la reprise se fait principalement grâce aux entreprises et aux particuliers, puisque les commandes publiques ont stagné. Mais les chefs d’entreprise se veulent optimistes, malgré une inquiétude face à la concurrence grandissante, notamment celle des auto-entrepreneurs.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.