Fermer
menu

Second Life : 700 entretiens lors du premier grand salon du recrutement « virtuel »

Neo Job-Meeting, le premier salon virtuel de recrutement dans l’univers 3D de Second Life s’est déroulé les 19, 20 et 21 juin. Plusieurs centaines de candidats ont été reçus par les recruteurs de cinq grandes entreprises françaises (Alstom, Areva, Capgemini, L’Oréal et Unilog). Reportage virtuel au cœur d’un salon de recrutement d’un nouveau genre organisé par TMPNEO.

Hall1

Les candidats patientent sagement avant de passer leur entretien. A priori rien ne distingue ce salon du recrutement d’un autre. La différence, c’est que ces rencontres se déroulent dans un univers virtuel où candidats et recruteurs sont représentés par des avatars : certains ont des ailes dans le dos, d’autres sont mal rasés ou simplement vêtus d’un tee-shirt. L’apparence ne compte pas lors de ces rendez-vous bien organisés. Quelques jours avant le début de l’événement Neo Job-Meeting, les candidats sélectionnés ont reçu leur confirmation de rendez-vous avec l’entreprise intéressée par leur profil. Un guide pratique a également été envoyé aux candidats pour faciliter leurs déplacements dans ce monde virtuel.

Jeudi 21 juin 2006, 18h. Il ne reste qu’une heure avant la fin de Neo Job-Meeting. Les candidats sont encore nombreux dans le hall d’accueil de l’île virtuelle TMPNEO. Ils sont aussitôt accueillis et orientés vers les pavillons où les attendent les entreprises. Sous les pieds des avatars, le plancher transparent laisse entrevoir des méduses et des requins… Malgré l’agitation et les déplacements chaotiques des candidats et du staff, tout semble se passer dans une bonne ambiance.

Les conversations se mélangent, certains candidats ont rendez-vous, d’autres n’ont pu se connecter au bon moment… Tous sont pris en main. Mon avatar est également accueilli, on me donne accès au pavillon d’Unilog où je vais tenter de recueillir les impressions d’un(e) candidat(e).

> Entretien avec un avatar

Unilog1

Ambiance plus calme, dans ce pavillon en bois on se sent déjà dans le siège d’une grande entreprise. Une hôtesse me salue, me propose de visiter le pavillon avant de rencontrer une candidate à l’issue de son entretien. J’accepte volontiers. Comme les autres candidats j’arpente le hall et consulte les panneaux d’informations sur Unilog.

On m’informe que la candidate vient de terminer son entretien, je l’attends en bas de l’escalier. J’engage la conversation avec elle. Son entretien de 20 minutes s’est bien passé. Elle aussi n’était jamais venue sur Second Life avant aujourd’hui. « Je suis actuellement étudiante et je recherche une alternance pour l’an prochain, je me suis également renseignée sur les offres d’embauches d’Unilog pour savoir un peu ce qui m’attend quand j’aurai fini mes études. Le recruteur m’a dit que mon profil l’intéressait et que je pourrais être recontactée à la fin de mon alternance». Pour cette candidate ce salon virtuel est donc « une très bonne idée ». L’entretien est moins stressant, « on parle plus librement » confie son avatar avant de s’envoler vers un autre rendez-vous.

Unilog

> Prochaine étape : la vraie vie
Capgemini

Mon avatar s’envole aussi, direction le pavillon de Capgemini. Fabien me souhaite la bienvenue et accepte bien volontiers de répondre à mes questions pendant que candidats et recruteurs enchaînent les entretiens. « Environ 100 à 150 candidats ont été reçus chez CapGemini en trois jours » explique Fabien, « nous avons déjà retenu une trentaine de personnes ». Sur quoi sont évalués les candidats dans ce monde virtuel ? « Nous les questionnons par rapport à leurs expériences, sur ce qu’ils ont envie de faire plus tard » répond Fabien. La prochaine étape de ce processus de recrutement aura lieu dans la vraie vie, la «real life» comme on dit ici. «Nous les invitons d’abord pour un cocktail de bienvenue, par la suite nous les rencontrerons en entretien» indique Fabien.

Areva

Il ne reste que dix minutes avant la fin de Neo Job-Meeting, les entretiens se déroulent en effet de 16h à 19h. Il est 18h50, cap sur le pavillon d’Areva. Il y a foule dans le hall. Une animatrice me confie sa satisfaction, plus d’une centaine de candidats reçus en trois jours et des contacts concrets pour des recrutements. « L’opération est très satisfaisante, nous avons rencontré des personnes aux profils très intéressants, que nous n’aurions peut-être pas l’occasion de rencontrer ailleurs. Cette diversité est primordiale pour nous ». En terme d’image pour Areva, c’est également très positif. « Second Life est une plate-forme innovante et l’innovation est la marque distinctive d’Areva » ajoute l’animatrice.

Recruteursl2

Il est plus de 19h, les recruteurs jouent les prolongations. Retour au hall d’accueil. Les derniers candidats sont invités à se déconnecter. Neo Job-Meeting se termine. Les recruteurs se regroupent pour une photo de famille et montrent leur meilleur profil. J’immortalise la scène.

> Un avatar tiré à quatre épingles
Rodolphe Il est près de 20 heures. Quelques candidats traînent encore sur l’île. Je discute avec le plus élégant de tous. L’avatar de Rodolphe s’est mis sur son 31 pour ses entretiens virtuels. Il en a passé deux, un était prévu, il a pu en passer un autre suite à un désistement. Lui aussi a apprécié la formule. « On est en quelque sorte protégé derrière son ordinateur. Compte-tenu de la distance virtuelle qui nous sépare du recruteur, on sent une certaine liberté ». Et le smoking, c’est un plus ? « Tout dépend si on tombe sur un homme ou une femme. Hier ça a fait beaucoup d’effet sur l’hôtesse qui m’a accueilli chez Capgemini ». D’ailleurs ce jeune ingénieur a déjà un rendez-vous bien réel la semaine prochaine à la Défense chez Capgemini. Comme quoi la présentation compte un peu, même lors d’un entretien virtuel…

  • Je tiens à remercier Thomas Delorme de TMPNEO et Stéphane Martin de Néo Dialogue qui m’ont permis d’assister à ce salon virtuel. Rendez-vous lors de la prochaine édition…

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. thomas delorme
    22 juin 2007 - 14h48

    Merci beaucoup pour cette couverture de l’évènement !

  2. FmR
    22 juin 2007 - 15h14

    Merci à vous c’était une expérience très intéressante.

  3. christophe blazquez
    23 juin 2007 - 16h35

    Bonjour Fabrice,

    Merci pour ce témoignage sur cette expérience.
    Cela laisse penser que je ne m’étais pas trompé sur les réelles possibilités offertes par SL en terme de recrutement, en pariant dès février 2007 sur ce nouvel outil de sourcing.

    @ bientôt

    Christophe Blazquez

  4. FmR
    23 juin 2007 - 18h52

    Bonjour Christophe,
    merci de ta visite, effectivement les possibilités de recrutement sur SL sont intéressantes. Ce type de rencontre va certainement se développer. C’est un outil de plus pour les candidats et les recruteurs.
    à bientôt.

  5. Thierry
    26 juin 2007 - 9h33

    Bonjour Fabrice,

    Merci de la part de toute l’équipe qui a construit les îles, les bâtiments, le contenu.

    Le seul blog a vraiment avoir fait un vrai boulot de journaliste.

    Et toc dans notre marque-pages.

1 commentaire supplémentaire

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.