Fermer
menu

Mixité : un bilan 2010 mitigé mais encourageant

MixitepourcentageLe 8 mars 2011, la Journée internationale pour les droits des femmes célèbrera son 100ème anniversaire. Nous en profiterons donc pour sortir l’ebook collaboratif « Emploi au féminin : des clichés aux avancées » sur lequel j’ai eu le plaisir de travailler avec de nombreux contributeurs. Mais avant cela, il est temps de faire le bilan de l’année 2010 grâce au baromètre sur la mixité hommes/femmes au sein des entreprises du CAC 40 établi par Capitalcom. Les résultats sont contrastés mais certains sont très encourageants selon l’agence de communication corporate, qui reste toutefois prudente.

« Au milieu du gué »
Les femmes représentent toujours moins du tiers des effectifs à tous les échelons opérationnels de l’entreprise. « Et en l’espace de 5 ans, la part des femmes dans l’effectif global du CAC 40 est passée de 34,3% en 2006 à 31,8% en 2010 » selon le baromètre. Phénomène un peu plus rassurant : plus de la moitié des grandes entreprises ont bien pris conscience de l’importance de féminiser leurs équipes en établissant notamment des objectifs chiffrées (sur les écarts salariaux ou le recrutement) pour les années à venir. Pour Caroline de la Marnierre, Présidente de Capitalcom, nous sommes « au milieu du gué », entre stagnation et initiatives.

Le double enjeu de la mixité
Le baromètre identifie par ailleurs six grandes tendances pour 2011. Outre l’engagement de près de la moitié des sociétés du CAC 40 et une multiplication des initiatives (prix, distinction, récompenses dédiés aux femmes), on constate une stagnation du côté de l’égalité salariale comme sur le plan de la mixité (voir une baisse pour cette dernière). Mais les dirigeants semblent prendre en compte l’importance du facteur mixité pour la performance de leur entreprise et la valorisation de leur marque employeur. Communiquer sur la mixité ou la conciliation entre vie pro et vie perso est « vendeur », encore faut-il agir concrètement derrière tout cela. Mais restons optimiste !

Consulter le 6ème Baromètre Capitalcom

(Crédit photo : © Sophie – Fotolia.com)

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. pierre-richard
    7 mars 2011 - 20h17

    Il faut en effet rester optimiste. Les Français commencent doucement à s’accoutumer à une féminisation des postes à responsabilités.

  2. Anaïs
    8 mars 2011 - 15h19

    Ce n’est pas si mal, la france a beaucoup progressé.
    D’ailleurs, fin janvier, Viviane Reding, vice-présidente de la Commission européenne a donné des objectifs aux patrons, à remplir avant 2015: atteindre au moins un taux de 30% dans les conseils d’administration, puis de 40% en 2020.
    L’initiative est louable, reste a voir si cela sera suivi d’actions concrètes…

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.