Fermer
menu
Théma Qualité de vie au travail : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Mieux prévenir les accidents du travail grâce à la réalité virtuelle

Farsight est une jeune startup rennaise. Créée par Melchior d’Argentré, Douglas Ouazzani et Pierre Berthou elle fait du développement d’applications interactives, de la 3D et de la réalité virtuelle et augmentée. Après avoir longtemps travaillé avec l’industrie de la Défense, la jeune pousse a décidé en 2016 de développer de nouvelles activités en lien avec le secteur de l’industrie. Grâce à la réalité virtuelle, les techniciens (électricité, industrie lourde …) sont formés à mieux utiliser leurs outils. Objectif ? Optimiser ses gestes et réduire les accidents.

« En 2016 sont apparus de nouveaux casques de réalité virtuelle. Nous nous sommes alors demandé ce que nous pouvions faire avec. Nous travaillions avec le secteur de la Défense. Avec ces nouveaux casques nous pouvions aller expérimenter tellement de nouvelles choses », explique Melchior d’Argentré.

« Nous cherchions des solutions pour permettre à un utilisateur de pourvoir interréagir dans un environnement de 3 mètres par 3 ce qui correspond à la place qu’occupe un technicien qui travaille dans un univers industriel », continue-t-il. C’est comme ça que l’équipe de Farsight (une dizaine de personnes à ce jour) a eu l’idée de développer son activité vers d’autres canaux.

Créer des scenarii pour mieux anticiper les dangers

L’entreprise travaille aujourd’hui avec de grandes entreprises comme Enedis : « Nous leur avons proposé la possibilité de former leurs utilisateurs en situation. Concrètement, nous restituons une situation donnée, changer un compteur électrique par exemple, dans laquelle nous amenons des éléments perturbateurs, un chien qui arrive par surprise ou un compteur électrique qui en cache un autre ». Tout cela impose de faire une grande documentation en amont afin de déterminer des procédure, des scenarii reproduits par les techniciens pour parer à d’éventuels incidents. « C’est une énorme valeur ajoutée pour les entreprises. Jusque là elles faisaient des maquettes physiques de faux compteurs, de faux branchements, souligne le jeune chef d’entreprise. On peut anticiper des choses mais de manière beaucoup moins efficace. La réalité virtuelle permet une mise en situation au plus près de la réalité ».

À lire également :
Walmart va déployer 17 000 Oculus Go pour former ses employés

Impression 3D, nouvelles applications …

L’entreprise va même plus loin en proposant non seulement un accompagnement personnalisé aux entreprises mais en mettant aussi de plus en plus de réalité dans leurs propositions : « Nous avons reproduit en 3D une partie d’un extincteur qu’on a fixé sur un vrai extincteur ce qui permet de ne pas le déclencher mais de s’en servir en vrai : ainsi on peut en mesurer le poids pour détecter la pression sur la poignée : ça change tout c’est réel sans l’être ». Farsight travaille actuellement sur une application de plomberie, mais aussi sur la création d’un grand chantier virtuel de BTP :« C’est idéal pour former les salariés et leur apprendre à limiter les erreurs qui causent des accidents. C’est de la prévention des risques ».
On compte aujourd’hui 33 accidents du travail pour 1 000 salariés. Près de 53% d’entre eux sont dûs à des erreurs de manutention.

À lire également :
La vie sans ordinateur au bureau, c’est pour demain !

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.