Fermer
menu

Quels sont les métiers interdits aux femmes dans le monde ?

Le saviez-vous ? Près de 456 métiers sont interdits aux femmes en Russie, pays où se déroulera la prochaine Coupe du Monde de football. Conductrice de camion agricole ou plombier, celles-ci n’ont pas accès à tous les métiers. Et c’est pareil dans 103 autres pays. En effet, selon la Banque Mondiale, les femmes sont encore exclues de certains jobs. The Economist en a même fait une carte explicative plutôt révélatrice.

Ainsi on découvre que les femmes ne peuvent pas vendre d’alcool en Argentine, travailler dans la production de gaz en Angola ou conduire un car de plus de… 14 places en Moldavie. En Chine, les femmes ne peuvent travailler dans le domaine du froid quand elles ont leurs règles. Au Japon, les femmes n’ont pas le droit de devenir maître sushis à cause de leurs mains trop chaudes ou de leur parfum qui altérerait leur sens olfactif. D’ailleurs, pour lutter contre ce principe sexiste, un restaurant de sushis 100 % féminin a ouvert ses portes à Tokyo.

Il existe encore quatre pays dans le monde où une femme ne peut devenir chef d’entreprise et encore 18 dans lesquels un mari a toujours le droit d’empêcher sa femme de travailler. Pour rappel, une femme peut travailler sans l’accord de son mari en France depuis le 13 juillet 1965 seulement…

À lire également :
L’ambition des femmes freinée par un monde du travail encore trop masculin

La France : pas mieux, pas pire

En France, tout va bien me direz-vous ? Pas tant que ça.  Figurez-vous que les femmes ne pouvaient travailler dans un sous-marin avant … 2017 ! La loi qui l’interdisait a été abolie en 2014 et les premières officières ont pu intégrer la formation pour devenir sous-officier cette année-là pour intégrer les équipes en 2017. Depuis 2014 également, une femme peut être nommée sous-officier CRS ou intégrer la Légion Etrangère. Une loi obsolète interdit également aux femmes de pratiquer le métier de croque-mort, même si elle n’est plus effective puisque quelques femmes ont embrassé la profession malgré tout.

À lire également :
Seuls 17 % des métiers sont mixtes : zoom sur ces secteurs qui recrutent des femmes

« Métiers d’hommes » versus « métiers de femmes »

Au-delà des interdictions pures et simples, de nombreux métiers sont encore considérés comme dévolus aux hommes : ainsi seuls 4 % des chefs d’orchestre sont des femmes d’après l’étude « La place des femmes parmi les auteur-e-s SACD » publiée par la SACD (la Société des auteurs et compositeurs dramatiques).
Selon une enquête emploi de la DARES, de manière générale, sur 87 familles de métiers ,12 catégories de métiers sont considérés comme « féminins » : secrétaire, aides à domicile… Les métiers de la culture sont aussi plus souvent attribués aux femmes, toujours d’après cette enquête.
En France, seuls 17 % des métiers sont mixtes et quoiqu’on en dise, les métiers ont encore un sexe notamment dans le langage courant et sont ainsi référencés comme tels sur internet. C’est le cas par exemple de « agent d’entretien » qui se dit toujours « femme de ménage »,  « assistante de direction », « auxiliaire puéricultrice » ou encore « sage-femme ».

À lire également :
Le seuil des 40% de femmes dans les conseils d’administration enfin dépassé

(photo : istock/Kali9).

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.