Fermer
menu

Les 17 métiers les plus susceptibles de vous mener au burnout

La version britannique du magazine Marie-Claire a dressé une liste de 17 métiers susceptibles de mener ses protagonistes à la dépression d’après une enquête de l’Autorité sanitaire américaine. Les métiers en contact avec le public comme les services à la personne ou la vente sont en première ligne. L’isolement, un fort investissement émotionnel, ou la répétition des tâches offrent également un terrain propice à l’épuisement professionnel.

burnout

Parmi les 17 métiers pouvant mener les travailleurs au burnout, on trouve ainsi :

  1. Conducteur de transport en commun
  2. Agent immobilier
  3. Travailleur social
  4. Ouvrier
  5. Employé dans les services à la personne
  6. Employé dans un service juridique
  7. Gouvernante
  8. Membre d’ONG
  9. Courtier
  10. Editeur
  11. Agriculteur
  12. Employé libre-service
  13. Agent de distribution d’électricité, de gaz ou d’eau
  14. Entrepreneur du BTP
  15. Employé sur plateforme pétrolière
  16. Employé de grande surface
  17. Mécanicien

Ainsi, le taux le plus élevé de dépressions a été relevé chez les conducteurs de bus tandis qu’on trouve le taux le plus bas dans le secteurs des loisirs comme le sport, l’art et la remise en forme. En France, selon l’Observatoire national du Suicide (2014), les agriculteurs, employés et ouvriers ont un risque de décéder par suicide deux à trois fois plus élevé que celui des cadres. Les professions gravitant autour de la santé et de l’action sociale sont aussi particulièrement exposées au risque de suicide.
Un phénomène qui a aussi une incidence sur l’économie puisque la dépression entraîne une baisse de la productivité et un coût important pour l’entreprise. C’est pourquoi les entreprises sont de plus en plus nombreuses à agir en faveur du bien-être de leurs salariés.

 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Eric
    15 décembre 2016 - 16h57

    Ces métiers susceptibles de provoquer des burnouts sont souvent rattachés à une
    pression ou des responsabilités trop élevées.

    Le bien-être des salariés est alors essentiel dans ce genre de métier pour éviter l’épuisement professionnel et garder un taux de productivité élevé.

  2. Adrienne
    28 mai 2017 - 18h40

    Y a pas médecin ni même interne ? Bizarre

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.