Fermer
menu

Quels métiers embaucheront le plus de jeunes diplômés dans les années à venir ?

Bonne nouvelle pour les étudiants et les jeunes diplômés : d’après les prévisions de France Stratégie sur l’emploi en France d’ici 2022, le développement de certains métiers sera favorable à l’emploi des jeunes qualifiés. Voici les métiers qui embaucheront une part importante des jeunes qualifiés dans les années à venir.

Jeunesdips-avenir

Besoin de jeunes qualifiés dans l’ingénierie, l’informatique…

L’évolution de l’emploi à l’horizon 2022 devrait être plus favorable aux jeunes « en particulier ceux qui sont diplômés du supérieur à partir de Bac+3 » affirme l’Institut France Stratégie qui a étudié différents scénarios pour l’emploi dans les 7 prochaines années. Parmi ces métiers d’avenir où la part des jeunes débutants embauchés représentera plus de 9% (contre 7,6% en moyenne pour l’ensemble des métiers), l’Institut cite en particulier « des ingénieurs ou techniciens de l’informatique, des personnels d’études et de recherche, des ingénieurs et cadres de l’industrie, des techniciens et cadres de l’agriculture, des cadres et architectes du bâtiment, des professionnels de la communication et de l’information et des techniciens administratifs. » Des professions qui recruteront beaucoup de débutants d’ici 2022.

Les métiers de la santé, une filière d’avenir

Ces métiers qualifiés ne sont pas les seuls qui proposeront des opportunités aux jeunes. D’autres métiers qualifiés vont voir leurs effectifs renforcés par une part importante de jeunes. Selon le rapport l’augmentation du nombre d’infirmiers et le développement des professions paramédicales « devraient profiter aux jeunes diplômés du supérieur, tout comme pour les attachés commerciaux, les professionnels des arts et des spectacles, de l’action sociale ou de l’action culturelle et sportive». Des perspectives d’emploi intéressantes même si dans ces derniers métiers « le turnover ou les contrats courts sont plus élevés que dans l’ensemble des métiers ».

Metiers-JD-2022

 

Pour d’autres métiers, il faudra faire ses preuves

Le rapport précise enfin que d’autres secteurs ou métiers ne sont pas à négliger pour les jeunes, même s’ils exigent à priori de moindres qualifications. Ce sont souvent des portes d’entrée vers l’emploi durable permettant d’évoluer par la suite, à condition de faire ses preuves. Pour certains métiers en croissance, « l’accès au métier se réalise après une certaine expérience, notamment par promotion interne, et une partie des jeunes devra d’abord occuper un emploi moins qualifié avant d’accéder à ces métiers » précise l’Institut. « Il en est ainsi pour les cadres des services administratifs et commerciaux, les cadres de la banque et des assurances, les cadres de la fonction publique ou les ouvriers qualifiés du bâtiment. »

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.