Fermer
menu

Les 9 méthodes de travail les plus insolites de ces dernières années

Faire de la marche devant son écran d’ordinateur, amener son chaton dans l’open space, se faire un shot de décibels et se défouler sur le dance-flore juste avant d’aller bosser… C’est désormais possible, et même conseillé ! En effet, ces dernières années ont vu se développer des méthodes de travail de plus en plus originales. Les raisons ? Réduire le stress des employés, améliorer leur productivité, renforcer la cohésion de groupe. Nous vous proposons ici un petit tour d’horizon des méthodes de travail les plus insolites.

Son animal de compagnie au bureau

De plus en plus d’entreprises autorisent leurs salariés à venir travailler en compagnie de leur chien ou de leur chat. Le but ? Détendre l’atmosphère grâce aux facultés apaisantes de nos compagnons à poils. En effet, pour de nombreuses entreprises encourageant cette pratique, le constat est formel. Les animaux réduisent le niveau de stress et favorisent la communication entre salariés. Une société japonaise, Ferray Corporation, rémunère même ses salariés qui amènent leurs chats au bureau. La société anglaise DeskElements quant à elle conçoit du mobilier de bureau adapté à ces félins. Alors qui sait, demain, il sera peut être de bon ton de se rendre au travail en poney ?!

chat-travail

> Amener son animal au travail, c’est tendance

Jeûner pour mieux travailler

Dernière tendance santé à la mode, le jeûne s’invite dans le monde du travail. Ainsi, les employés de la start-up californienne Nootrobox pratiquent le jeûne du lundi soir au mercredi matin, soit 36 heures sans manger. Le dirigeant de Nootrobox affirme que le mardi est devenu depuis la journée la plus productive de la semaine. Cette nouvelle tendance, appuyée par certaines études scientifiques, semble faire quelques émules. Fort heureusement, la pause-café est autorisée durant cette période de jeûne. Seul bémol : l’article ne fait nullement mention de l’apéro afterwork…

jeune

Travailler en marchant

Comment allier santé et travail ? Voilà une question qu’on se pose de plus en plus fréquemment. Avec la sédentarisation du travail, le sempiternel credo « boulot, apéro, réseaux sociaux, dodo« , les problèmes de santé se sont accrus. De là est né un nouveau concept : marcher en travaillant. Entre le bureau ultra mobile de Benoit Pereira da Silva, qui permet de randonner et travailler, et les walking desk développés par ActivUp, qui donnent la possibilité de travailler sur son ordinateur tout en marchant sur un tapis roulant, l’idée fait son chemin.

1

Porter un masque au bureau

Comme souvent, les tendances les plus extravagantes viennent d’Asie. Il y a quelque mois, une entreprise chinoise de location de bureaux a lancé la « journée sans visage » (the no face day). Le principe ? Un jour par mois, les salariés ont le droit de porter un masque pour cacher leurs expressions faciales et relâcher la pression. En effet, les expressions sont une obligation quotidienne dans la communication entre collègues et envers la clientèle. Et qui dit moins d’obligations dit moins de stress…

Chine-travail-masques

> Porter un masque au travail, nouvelle tendance anti-stress ?

Le Home Working

Le Home Working est une nouvelle tendance visant à casser les codes esthétiques du bureau. Fini le classicisme, le Home Working sonne le glas des bureaux tristes et sans âme, pour donner à l’employé la sensation de travailler chez lui. A la clé, une meilleure productivité (de 10 à 15%) et plus de sérénité. Ce sont en effet les avantages dont on bénéficierait à travailler dans un environnement cosy et personnalisé. Parmi les accessoires en vogue, il y a bien sûr les plantes vertes, dont certaines auraient des vertus santé éprouvées (fleur de lune, mélisse citronnelle, etc.). On retrouve également les tapis, les gadgets, les posters et autres effets personnels. On fera néanmoins l’impasse sur la tête de sanglier en trophée sur le mur…

homeworking

Dormir mieux pour travailler mieux

Tout le monde le sait, le sommeil est réparateur. Mieux encore, une bonne nuit améliore les capacités cognitives, et donc la productivité au travail ! Surfant sur ce constat, une entreprise américaine propose à ses salariés de mesurer la qualité de leur sommeil et les rémunérer pour chaque bonne nuit. Une prime de 25 dollars est ainsi versée à tout salarié ayant dormi entre 7 et 8 heures durant 20 nuits consécutives. Attention toutefois, les dormeurs volontaires doivent porter un bracelet connecté fourni par l’entreprise, afin que la qualité de leur sommeil soit correctement mesurée. De quoi alimenter le débat sur la surveillance des salariés et le droit à la déconnexion !

shutterstock_224593471_opt

> La sieste : plébiscitée par les salariés, tabou pour les employeurs

Le Before Work

Originaire de Londres, le Before Work est la dernière tendance à la mode qui repose sur un concept simple : faire la fête avant d’aller travailler. Au programme, séances de yoga ou de gymnastique, et surtout, DJ et musique électro, le tout déguisé de préférence. Le café et les smoothies remplacent la vodka pomme. En bref, il s’agit de débuter sa journée de travail par un moment intense d’amusement. Mieux qu’un cocktail de vitamines, le Before Work vous garantit une explosion d’« énergie positive » pour la journée qui s’en suit. Depuis quelques mois, le concept cartonne en France, à Paris comme en province.

Goodmorning

> J’ai testé le « before work », faire la fête avant d’aller au travail

Le Slow Business

Né aux Etats Unis, le Slow Business a pour vocation de réapprendre aux salariés à aimer leur travail. Comment ? En leur faisant redécouvrir la notion de « prendre le temps ». Le temps de communiquer avec leurs collègues et leurs clients, le temps de se concentrer sur un projet, le temps de prendre de véritables pauses. Le Slow Business se pose en pourfendeur du Burn Out,  le but final étant de diminuer le stress, la fatigue et le manque de concentration, afin de favoriser la productivité.

slow-business

Le Lighting Design

Le Lighting Design est à l’origine une pratique de décoration architecturale, destinée à mettre en valeur un lieu par la lumière. Partant du constat que la lumière influe sur notre productivité et notre niveau de fatigue, certains employeurs utilisent désormais cette pratique pour modifier l’espace de travail. Les retombées sont multiples. Outre un certain cachet apporté aux bureaux, et donc une meilleure image de l’entreprise, le Lighting Design permettrait aussi de réduire le stress et de contrer la fatigue visuelle des employés. D’une pierre deux coups ! Le seul hic, la facture risque d’être salée dans les pays nordiques… Écolos, s’abstenir.

lighting-design

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.