Fermer
menu

Merci de ne plus écrire « merci de » dans vos mails (et autres impolitesses au bureau)

En 2011, l’Observatoire sur la Responsabilité Sociétale des Entreprises (ORSE) publiait un guide pratique doublé d’un rapport « pour un bon usage de la messagerie électronique dans un cadre professionnel » pointant les effets délétères du mail pro : « incompréhension, difficultés d’interprétation et conflits ». Un guide malheureusement toujours d’actualité.

Au top des mails qui agacent, ceux qui commencent et/ou se terminent par « merci de ». Une formule qui, même si ce n’est pas l’intention, abaisse le destinataire à la fonction de simple exécutant. Lequel devra bien évidemment s’acquitter de sa tâche le plus rapidement possible. « Ben où est le problème, j’ai écrit merci ?! », pourra se demander l’auteur du mail. Nous lui suggérons d’utiliser cette formule dans son quotidien, auprès de ses commerçants « Merci de me donner ma baguette » ou de son compagnon(ne), « Merci de me faire à manger ». C’est un impératif qui se veut poli en évitant l’impératif grammatical : « fais ça ! » mais la subtilité n’est pas évidente. « C’est une des évolutions introduites par le mail : l’usage de l’impératif. Auparavant, il était interdit de l’utiliser sous peine de passer pour un malpoli », nous expliquait déjà Aline Nishimata, auteure de Savoir rédiger vos e-mails professionnels. Sans oublier qu’en général, un remerciement est dit après une action et non par anticipation.

Mais alors, quelle alternative au « Merci de » ? Un simple « Merci » fera parfaitement l’affaire de même que « Avec mes remerciements » ou « Je vous en remercie ».

À lire également :
Comment bien rédiger un email professionnel ?

Soyez rassuré : tout le monde ou presque a, ou va un jour envoyer un mail contenant un « Merci de ». Probablement comme ces autres expressions et ou abréviations :

  • « Cldt » pour cordialement ;
  • « Vous remerciant par avance pour votre réponse », la variante lourde du « merci de » ;
  • Un simple « Bonjour » pour démarrer le mail quand il faudrait écrire « Cher Monsieur X » ou « Chère Madame X » ; 
  • « Je reste à votre disposition », cela peut paraître poli mais si vous contactez une personne et que vous la sollicitez, c’est normal que vous soyez à sa disposition ;
  • « Je reviens vers vous», ici encore ça sonne juste mais il faudrait idéalement préciser quand…;
  • 🙁 🙂 😉 si vous êtes fan des émojis, limitez leur usage à vos proches et via texto, jamais dans un mail professionnel.

Allez, on ne vous embête plus avec la bienséance façon baronne de Rotschild ! Et en vous remerciant d’avoir tout lu !

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.