Fermer
menu

Méditer au travail pour concilier sérénité et efficacité

Mediter-travailFace au stress de la vie professionnelle, beaucoup de salariés se sentent démunis. Perte d’efficacité, fatigue, irritabilité,  mal-être, voire burn-out… les maux du travail ont aussi des conséquences négatives sur notre vie personnelle. La méditation est sans doute une réponse adaptée pour beaucoup de personnes qui veulent mieux vivre leur travail.

Pleine conscience au boulot

Le livre « Méditer au travail, pour concilier sérénité et efficacité » permet d’en prendre conscience grâce à des exercices simples et accessibles à tous. Cet ouvrage de Michael Chaskalson, paru récemment aux Editions les Arènes est aussi enrichi dans sa version française par un CD d’initiation à la méditation de pleine conscience. Une méthode qui a fait ses preuves, pas seulement dans le monde du travail, pour voir la vie d’un oeil neuf et être pleinement concentré sur chaque chose, à tout instant.

Car c’est bien d’efficacité au travail dont il est question dans cet ouvrage. De nombreux exemples permettent de comprendre comment la méditation, en apportant une respiration dans notre vie professionnelle, peut nous aider notamment à mieux identifier les signes de stress, ou encore à mieux communiquer avec les autres.

Le livre est aussi ponctué d’exercices pratiques que chacun peut expérimenter au travail (prendre une minute en respirant profondément pendant que l’ordinateur s’allume par exemple), sur le trajet pour aller au boulot, en marchant, ou à la maison.

Meditation-travail

Pour en savoir plus sur cette méthode de la pleine conscience nous avons posé quelques questions à Christophe André,  médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne, où il a introduit la méditation dès 2004. C’est lui qui a conçu le CD qui accompagne ce livre qu’il a également préfacé.

Qu’est-ce que la méditation de pleine conscience ?

Il s’agit d’une méthode d’inspiration bouddhiste (la tradition bouddhiste étudie depuis près de 2.500 ans le fonctionnement de l’esprit humain), qui a été laïcisée et codifiée afin de devenir accessible aux occidentaux, en dehors de toute conviction ou pratique religieuse.

La pleine conscience  a été récemment, et très attentivement, étudiée par la science, car elle permet de mieux comprendre le fonctionnement de notre esprit et de nos émotions. Elle est utilisée dans le monde du soin, en médecine comme en psychologie, car elle a de nombreux avantages en termes de stabilité émotionnelle, de résistance au stress et à la douleur, d’amélioration de nombreuses variables biologique liées à la santé.

Enfin, sa pratique commence à être évaluée dans différents aspects de la vie quotidienne, comme l’école, ou l’entreprise et le monde du travail.

Peut-on dire que c’est une pratique accessible à tous ?

Oui, il n’y a rien de plus simple : régulièrement, prendre le temps de s’arrêter, fermer les yeux pour respirer et prendre conscience de ce qui se passe en nous et autour de nous. L’approfondissement régulier de cette démarche très simple ouvre des horizons insoupçonnés en termes de clarification de nos pensées et de nos émotions. Ce n’est pas la technique de base qui est difficile, mais sa pratique régulière, chaque jour de notre vie ! Car la méditation est une hygiène de vie.

Christophe-Andre« Les pratiques méditatives améliorent la concentration, la flexibilité mentale, la créativité »

Est-ce que vous pouvez nous donner un exemple d’exercice de méditation qu’on peut faire facilement tous les jours au travail ?

Oui, il s’agit des « espaces de respiration » : régulièrement s’arrêter quelques minutes pour prendre conscience de son souffle. On ferme les yeux, on se redresse doucement, on sourit légèrement, on ne cherche pas à changer sa façon de respirer, mais simplement à l’observer : l’air qui entre et sort, ma poitrine et mon ventre qui s’abaissent et se soulèvent, les sensations dans tout mon corps. Sans chercher à obtenir quelque résultat que ce soit : juste prendre conscience de ce qui est là. On recommande cet exercice soit à titre de pause entre deux activités, soit pour accompagner et  » digérer  » les mouvements émotionnels en réaction à des événements de vie (qu’il s’agisse d’émotions douloureuses, qu’on accueille et affronte, ou d’émotions agréables, qu’on savoure).

La méditation au travail : est-ce une nouvelle mode en entreprise ou une réponse adaptée, notamment pour mieux gérer son stress ?

Il y a effectivement une mode, qui répond à des besoins liés à notre époque, qui nous prive de calme et d’intériorité. Mais c’est une mode bénéfique !

La pratique de la méditation de pleine conscience est favorable à la plupart de nos capacités mentales, car elle représente une forme d’entraînement de l’esprit ; on peut rappeler ainsi le sens des mots des langues orientales que l’on traduit chez nous par méditation : « bhavana », qui veut dire en sanscrit cultiver, ou « gom », qui veut dire en tibétain se familiariser. De nombreux travaux ont montré que les pratiques méditatives améliorent la concentration, la stabilité de l’attention, la flexibilité mentale, la créativité, diminuent l’impulsivité, etc. Elle apporte aussi des bénéfices importants en termes de résistance au stress : à l’origine, c’est même dans cet objectif qu’elle a été importée en médecine.

Mais il serait limité de ne voir dans la pleine conscience qu’un outil de plus pour accroître sa productivité et ses performances. Bien sûr, elle va réduire le stress. Mais aussi donner plus de sens. Elle va bénéficier à l’entreprise parce qu’elle est bénéfique à la personne humaine, et que, jusqu’à nouvel ordre, ce sont les humains la plus grande richesse des entreprises, ce sont eux qui représentent l’alpha et l’omega de l’entreprise, qui vit par eux et pour eux.

  • « Méditer au travail pour concilier sérénité et efficacité », de Michael Chaskalson, (traduit de l’anglais), préface de Christophe André. Editions les Arènes, 272 pages (plus un CD d’exercices), 24,80 euros.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. thierry
    1 décembre 2013 - 18h50

    merci pour cet article.
    il est dommage que vous n’abordiez pas du tout ! le contenu du livre sous son aspect concret…

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.