Fermer
menu

Management : les femmes restent minoritaires

« Les Essenti’Elles », réseau de femmes du groupe bancaire BPCE, vient de publier le premier baromètre des femmes managers. Selon les résultats, seulement 32% des femmes occupent un poste de manager contre 54% d’hommes. Pas de doute, du progrès reste à faire dans ce domaine.

femme dirigeante

Dans cette enquête, les managers sont « définis comme des personnes exerçant une fonction hiérarchique sur, au moins, un collaborateur ». Parmi ces dirigeants, même si le management féminin est désormais mieux intégré dans les entreprises françaises, dans 7 cas sur 10, le manager est un homme. Un contraste qui est encore plus marqué chez les 25-35 ans où seulement 35% de femmes sont managers contre 61% des hommes.

Qui sont ces femmes managers ?

Les femmes managers sont des leaders comme les autres. Même si leur façon de manager diffère parfois, elles sont aussi ambitieuses que les hommes. Pour tout manager, le niveau de rémunération et l’intérêt du poste sont les deux moteurs principaux dans leur travail. Cependant, les femmes sont souvent plus sensibles à l’ambiance au travail contrairement aux hommes qui priorisent l’intérêt financier. Les femmes managers ont un niveau d’éducation plus élevé (53% d’entre elles ont au moins un Bac +3 contre 37% des hommes) et on les retrouve souvent dans des secteurs bien spécifiques comme le tertiaire (comptabilité, ressources humaines) ou le public (administration, santé, action sociale). En termes de statut, elles se distinguent peu des hommes car 41% d’entre elles sont cadres contre 39% des hommes. Il y a aussi peu de différence de salaire puisqu’en équivalence temps plein, l’écart n’est que de 3%. Finalement, les inégalités se réduisent pourtant elles restent minoritaires dans les entreprises.

Difficile de s’imposer en tant que « femme »

Alors que « 75% des personnes interrogés ont déjà eu au moins une fois une femme comme manager », elles ne représentent que 32 % des femmes actives. Au cours de leurs carrières professionnelles, les femmes disent pourtant ne pas ressentir plus de difficultés que les hommes pour réussir. C’est d’ailleurs souvent leur capacité à communiquer au sein de l’entreprise et leur qualité organisationnelle qui leur permet de se démarquer par rapport aux hommes : mener plusieurs projets à la fois, organiser le travail, prendre en compte les avis des collaborateurs.
En revanche, elles affirment bien avoir moins de leadership que leurs homologues masculins. Elles sont parfois confrontées à la difficulté à s’imposer en tant que femme dans certains milieux et en dépit des nombreuses qualités qui leurs sont attribuées, la préférence va souvent au management masculin. En effet, parmi les managés interrogés, 2/3 affirment ne pas avoir de préférence entre un manager féminin ou masculin et pourtant, s’il fallait trancher, le choix s’orienterait plus vers un homme.

Evolution de carrière : quelles sont leurs ambitions ?

Lorsqu’on questionne les femmes sur leur motivation à devenir manager, « celles qui envisagent une progression sont surtout motivées par la dimension économique du poste » : avantages matériels, travail plus intéressant, plus de responsabilités. Pourtant, d’après l’enquête, seules 11% des femmes ont l’intention d’évoluer vers un poste de management, contre 20% des hommes. Pour la plupart d’entre-elles, être manager est synonyme de stress. Elles ne se sentent pas capables de manager des personnes et ne souhaitent pas mettre leur vie personnelle de côté pour leur carrière. En effet, managers ou pas, 45% des femmes s’arrêtent plus de 3 mois pour un congé maternité ou parental.
Alors même si le management féminin est aujourd’hui bien ancré dans les mentalités, beaucoup de femmes ne s’engagent pas vers cette voie par manque de confiance en elles. D’où l’intérêt de les aider à développer leur leadership et « d’intégrer une logique de progression professionnelle et d’évolution vers le management adaptée aux parcours des femmes ».

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.