Fermer
menu

L’université de demain : des cours gratuits, à toute heure…

Des cours dispensés la nuit ou sans horaire fixe, des bibliothèques virtuelles, des ressources pédagogiques et l’accès au matériel gratuits… Voilà comment les étudiants voient l’université de demain ou devrait-on dire, l’université idéale. Le 9 juin 2014, Lauréate publiait les résultats d’une vaste enquête menée à laquelle 21 000 étudiants de son réseau d’universités dans 21 pays du monde ont répondu. A la question « Comment imaginez-vous le futur de l’université ? », les sondés ont donc laissé aller leur imagination et si certaines réponses diffèrent selon les cultures, la plupart des élèves sont tombés d’accord sur plusieurs points.

« Dans un monde où énormément d’informations est disponible sur Internet, les étudiants n’envisagent plus de payer des prix élevés pour des manuels, livres ou des annales » – John Zogby, du cabinet Zogby.

Accessible, innovante et flexible

L’université de demain sera accessible tout comme le savoir qu’elle prodigue : 43% des sondés soit 1 sur 5 s’attend en effet à ce que les universités proposent du contenu en ligne gratuit et accessible à un nombre illimité d’étudiants, et 1 étudiant sur 3, que la majorité des cours se déroulera en ligne plutôt qu’en salle de cours. L’heure sera également au partage puisque 59% des interrogés pensent que l’étudiant de demain utilisera les médias sociaux pour enseigner eux-mêmes à d’autres étudiants. 68% des jeunes s’attendent d’ailleurs à ce que les livres et supports pédagogiques soient gratuits. Pour 52%, « la majorité des cours sera disponible toute la journée et la nuit », à des horaires variables. Les étudiants souhaitent en effet que l’université s’adapte au monde dans lequel ils vivent selon le cabinet Zogby, et proposent des cours « à la carte ». 64% des sondés voient également des cours enseignés simultanément en plusieurs langues.

Professionnalisante

L’université de demain sera axée sur « la valeur de l’éducation » : les étudiants attendent en effet un retour sur investissement. 60% des sondés imaginent carrément des cours conçus par des professionnels et du tutorat pour les étudiants ce afin de leur garantir une meilleure insertion professionnelle. Aussi, 71% estiment que la majorité des cours se focalisera sur l’apprentissage de compétences utiles sur le marché du travail. De plus, 41% imaginent la mise en place d’un système de certifications et « recertifications » tout au long de la vie professionnelle. Pour quasiment 60% des sondés, les élèves bénéficieraient d’une sorte de mentorat directement prodigué par les employeurs en ligne et en en temps réel.

Ainsi, l’étude montre que les étudiants imaginent une université moderne, bien plus adaptée au monde du travail que « simple » vecteur d’éducation… Mais surtout, faisant partie intégrante de la notion de « carrière » actuelle.

> Consultez l’étude Laureate en anglais

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Cedric
    15 juillet 2014 - 11h51

    Je voudrais tant que l’Université ressemble à ça demain…mais je suis septique, car quand on regarde le monde tel qu’il est…on voit des choses très laides ! Ce monde est de plus en plus mercantile, ce qui est a l’exacte opposé de la vision exprimée dans l’étude !

    Alors il faudra déjà que les citoyens reprennent le pouvoir sur les marchands et les multinationales qui en veulent toujours plus à notre porte-monnaie…c’est pas pour demain !

  2. girard
    21 juillet 2014 - 11h36

    pareil que Cédric plus haut – le monde parfait, quoi – je n’y crois pas.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.