Fermer
menu

L’Offshoring, un secteur porteur au Maroc

Au début des années 2000, le Maroc lançait son plan Emergence visant à développer son offre Offshoring. En 2009, ce secteur dégageait un chiffre d’affaires de 5,5 milliards de dirhams.

L'Offshoring, un secteur porteur au Maroc100 000 emplois et un chiffre d’affaires de 20 milliards de dirhams d’ici à 2015… Le secteur de l’Offshoring marocain est en plein essor, révèle le journal économique marocain Les Echos. Un boom qui fait du Maroc le premier pays africain sur le secteur de l’Offshoring, et qui lui permet d’espérer, à terme, concurrencer l’Inde ou encore les pays de l’Europe de l’Est.

En 2009, le Maroc a ainsi dégagé un chiffre d’affaires de 5,5 milliards de dirhams dans l’Offshoring, dont 4,5 milliards sont issus des centres d’appel, 750 millions en développement informatique et le reste en fonction support. Pour développer encore cette offre, le Maroc entend lancer une vaste politique de formation des employés. Parmi les pistes envisagés : le multilinguisme. Cela qui permettra de développer des contrats vers des pays anglophones par exemple et ne plus miser que sur le territoire français. Bref, un secteur d’avenir pour d’éventuels investisseurs.

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentalité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.