Fermer
menu

L’éternel retour du CV anonyme

Plus personne n’en parlait, on l’avait presque oublié : le CV anonyme ressort des cartons et fait son grand retour au pied du sapin. Un dispositif anti-discrimination qui fait débat depuis longtemps avec ses détracteurs et ses partisans. Certes, le CV anonyme permet lors de la première phase du processus de recrutement (le tri des CV en fonction des compétences) d’éviter au maximum une discrimination à l’embauche liée à l’âge, au sexe, aux origines ou au lieu de résidence… Sinon pour la suite il faut bien à un moment donné mettre un visage et un nom sur un CV lors de l’entretien.
Le CV anonyme n’est donc pas un remède miracle, surtout, il doit s’inscrire dans une politique plus globale de diversité. C’est d’ailleurs ce qu’expliquait un responsable d’Axa que j’avais interviewé en 2006. Le groupe d’assurance utilise en effet le CV anonyme depuis longtemps pour embaucher des commerciaux. Ce dispositif est plus adapté aux grandes entreprises qui recrutent en masse sur les mêmes profils mais ce n’est pas la panacée comme le rappelle un article des Echos. Et il ne faut pas que cet outil anti-discriminatoire devienne l’arbre qui cache la forêt selon les termes du Syntec Recrutement.
Le problème de fond est un problème de mentalités, comment les changer, comment briser ce plafond de verre ? C’est un enjeu de société beaucoup plus vaste et complexe que la simple généralisation du CV anonyme. Malheureusement, aucune loi, sanction ou statistique ne pourra venir à bout de la discrimination sans un changement de regard sur l’autre, une autre définition du vivre et travailler ensemble.

Le débat continue sur le blog Recruteur et candidats : Pour ou contre le CV anonyme ?

 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Laurent RODRIGUEZ
    19 décembre 2008 - 12h58

    Fabrice,

    Je viens de publier un billet sur RecruteuretCandidats en écho au résultat du « sondage du moment »… Dans l’attente d’échanger avec toi et d’autres bloggeurs sur ce sujet.

    A bientôt 🙂

  2. mo
    19 décembre 2008 - 13h21

    j’ai un ami qui a du changer son nom de famille… et il a été embauché ! comme quoi nous sommes tous juger sur nos origine, sexe et âge…
    Même avec un prénom français, certains ignorants me posent des questions sur mes origines, je ne réponds absolument pas sur mon « batardage » 😉

  3. Françoise
    19 décembre 2008 - 14h37

    A mon avis ça évite les projections , les incontournables stéréotypes recherchés d’une entreprise .
    Avant la lecture de ce sujet je ne savais pas que ça pouvait existé .
    Il faut avoir du culot pour tenter l’expérience et peut-être un ras le bol des échecs répétés
    Le côté positif permet je pense d’avoir un regard neutre et plus objectif de la valeur d’un individu

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.