Fermer
menu

Les séniors déplorent leurs conditions de travail

SeniorsSelon le 12e Baromètre Seniors en entreprise, les séniors sont plutôt insatisfaits de leurs conditions de travail et notamment de l’inaction de leur employeur concernant leur gestion de carrière. Aussi 56% d’entre eux pensent que le « contrat de génération » proposé par le gouvernement Hollande, basé sur le principe « un jeune de moins de 30 ans embauché, un senior de plus de 55 ans maintenu dans son emploi pour le tutorer », peut constituer une vraie solution pour le maintien dans l’emploi des séniors.
A l’heure actuelle, 76% des séniors regrettent que leur entreprise n’ait mis en place aucun dispositif de tutorat pour leur permettre de transmettre leurs compétences. Et ceux qui jouent les tuteurs le font dans des conditions discutables : seulement 34% disent avoir bénéficié d’une formation, de temps libéré ou d’une rémunération complémentaire pour ce tutorat.

Délaissés et poussés vers la sortie

Côté salaire, 78% des séniors interrogés affirment n’avoir reçu aucune augmentation individuelle depuis trois ans. 85% déplorent également le manque de promotion, de changement de poste ou d’affectation sur un nouveau projet ces trois dernières années. Ils ne sont globalement pas très confiants puisque 82% ne pensent pas pouvoir donner une nouvelle direction à leur carrière. Plus alarmant : 42% des sondés ont le sentiment qu’eux-mêmes ou les seniors en général sont victimes de harcèlement du fait de leur âge (contre 40% non). Un chiffre en augmentation puisqu’ils étaient 36% en 2010 et 2011.

Mal informés sur leur avenir

Si la plupart des sondés souhaiteraient dans l’idéal, prendre leur retraite à 60 ans ou voire moins, un quart ne savent pas à quel âge ils devront travailler pour obtenir leur retraite à taux plein. Mal informés, la plupart des répondants (81%) n’ont eu aucun bilan, rendez-vous de carrière ou aide à l’orientation au cours des trois dernières années et 78% disent ne pas avoir bénéficié d’une information sur la retraite ou bilan retraite sur cette même période. Etonnant puisque le précédent gouvernement avait rendu obligatoire l’entretien de seconde partie de carrière par la Loi sur l’orientation et la formation de novembre 2009…
A voir si le projet de « contrat de génération » annoncé par le gouvernement pour 2013, remplit ses promesses. Ses modalités devraient être définies lors de la Conférence Sociale les 9 et 10 juillet 2012.

Enquête réalisée en partenariat avec l’hebdomadaire Entreprises & Carrières et les sociétés Horemis et Menway, du groupe Hominis, menée par Notretemps.com sur 2171 salariés de plus de 50 ans entre le 5 et le 18 juin 2012.

© Peter Albrektsen – Fotolia.com

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.