Fermer
menu

40% des salariés français intéressés par une formation

Infographie unoutilpromotionnelidealQue ce soit pour se perfectionner, pour voir évoluer sa carrière ou tout simplement pour mieux s’intégrer dans l’entreprise, les salariés d’aujourd’hui veulent se former. D’après l’enquête réalisée par Kelly Services, l’un des leaders mondiaux de solutions en ressources humaines, ils sont même 40% à suivre ou à envisager de poursuivre des formations professionnelles complémentaires. Dans quel but ? On parle souvent d’outil promotionnel idéal, mais qu’en est-il réellement ?

« Améliorer son savoir-faire et ses performances participe aux nombreuses possibilités d’évolution professionnelle et personnelle » explique Franck Teboul, Directeur général de Kelly. Avec un marché de l’emploi de plus en plus tendu, hausse du chômage, fermeture des entreprises, il devient nécessaire pour les salariés de rester compétitifs. Ils sont conscients de devoir se former pour évoluer et améliorer leurs compétences. Un investissement à long terme pour donner un nouvel élan à leur carrière. Selon les chiffres avancés par l’infographie de Kelly Services, 36% le font donc pour obtenir une promotion et restent fidèles à leur entreprise, la génération Y étant la plus motivée à ce sujet. En revanche, 34% se forment aussi pour changer de métier et 32% pour se vendre dans une autre entreprise. Des choix auxquels l’employeur doit faire face.

La formation favorable à la productivité

Ainsi, former des salariés ne relève plus uniquement de l’employeur. Mais c’est dans son intérêt d’être à l’écoute. Une entreprise qui met en place des parcours de formation, va non seulement favoriser la productivité de ses employés mais va surtout les fidéliser d’après l’étude. En effet, un salarié sur deux reconnaît l’efficacité de la formation en entreprise.
Pour être productifs et motivés, ils veulent sentir que leur employeur s’implique et pour une majorité d’entre eux (67%), être formé sur le terrain est la méthode la plus efficace. Mais ils sont plus attirés par la pratique professionnelle sur leur lieu de travail que par les formations externes. La formation continue est elle aussi fortement citée (55 %) comme moyen de se former.

Se former ne suffit pas pour réussir

Pratique professionnelle, formation continue, formations dispensées par l’employeur et même séminaires… Il existe des moyens efficaces pour se former. Mais pour une bonne insertion dans l’entreprise, les salariés reconnaissent eux-mêmes que certaines compétences sociales sont nécessaires à « leur réussite dans leur poste » : 77% pensent que le travail d’équipe est primordial, l’écoute active l’est pour 72% et 69% citent également la communication orale. Sans un sens aigu du relationnel, le parcours d’un salarié peut donc être plus long et surtout plus difficile rappelle Kelly Services.
Et si pour ceux qui ne savent pas travailler en équipe ou bien s’exprimer en public, il existe des formations spécifiques, se former ne suffit pas pour réussir. « Les compétences professionnelles ont quoi qu’il en soit une durée de vie limitée » rappelle l’étude. « Les salariés reconnaissent aujourd’hui devoir prendre le contrôle de leur carrière. »

Enquête internationale sur le monde du travail réalisée chaque année par Kelly Services. Près de 122.000 répondants dans les zones Amériques, Asie-Pacifique et Europe-Moyen Orient-Afrique et plus de 14 000 en France.).

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Andre
    15 janvier 2014 - 17h34

    Se former ca permet quand meme d’évoluer , tant en terme de poste qu’en terme de salaire, ca semble évident non? Si on améliore son travail et ses performances… forcément on fait avancer notre entreprise, c’est un peu normal aprés de pouvoir parler d’évolution!

  2. TRAORE
    7 juin 2015 - 15h54

    Celui qui aime son à l’amour de se former!

  3. TRAORE
    7 juin 2015 - 15h55

    Je dis bien celui qui aime son métier a l’amour de se former!

  4. BLAVERGNE
    8 juin 2015 - 12h00

    Encore faudrait il que le législateur ne tue pas la formation à coup de réformes successives incompréhensibles et inapplicables en service RH…cf article les Echos : « le vide sidéral de la formation professionnelle »

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.