Fermer
menu

Les salaires au coeur des revendications du 1er mai

1er maiCette année la journée internationale des travailleurs n’aura pas beaucoup mobilisé en France : 120.000 manifestants soit deux tiers de moins que l’an passé. Pourtant, les revendications ne faiblissent pas. En tête des préoccupations, le pouvoir d’achat selon un sondage Harris Interactive pour l’Humanité Dimanche. La revalorisation des salaires est en effet une priorité pour 3 français sur 4, notamment pour les travailleurs les moins payés.

Un coup de pouce demandé pour le Smic
François Chérèque, secrétaire général de la CFDT, a également milité en ce sens, réclamant « un coup de pouce au Smic au-delà de l’inflation« . Le salaire minimum doit en principe être revalorisé de 2% au 1er juillet, soit le même montant que la hausse des prix. A ce jour, ce sont 2,3 millions de Français qui sont concernés par cette hausse, soit un salarié sur 10.

Les salaires : une préoccupation mondiale
Cette revendication n’est pas propre à la France, dans le monde de nombreuses manifestations ont également défendu les rémunérations des salariés. En Tunisie, après la révolution du Jasmin, des centaines de personnes ont défilé dans les rues réclamant « plus que des miettes« . En Asie aussi le pouvoir d’achat était au coeur des slogans, notamment à Hong Kong qui a vu l’entrée en vigueur d’un salaire minimum au premier mai.

En Europe, des milliers de manifestants se sont rassemblés en Grèce et au Portugal pour protester contre les mesures d’austérité prisent par ces Etats. En Belgique et en Autriche, ce sont les salaires des hauts dirigeants qui ont cristallisés les tensions. Enfin à Berlin, les salariés ont manifesté leur inquiétude contre la menace de dupping salarial, avec l’ouverture des marchés allemands et autrichiens aux travailleurs de l’est.

Le sondage Harris Interactive pour l’Humanité Dimanche

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.