Fermer
menu
Théma Qualité de vie au travail : Découvrez les initiatives de nos partenaires

« Les nouvelles technologies nous accablent de travail au lieu de nous en libérer »

Guillaume Declair, Bao Dinh et Jérôme Dumont sont les trois auteurs de l’ouvrage La 25ème heure, dans lequel 300 startuppers qui cartonnent (Chauffeur privé, Blablacar…) donnent leur secrets de productivité. Pourquoi et comment dire non à 9 sollicitations sur 10 ? Comment chasser les pensées parasitaires pour rester concentré ? Quelle est la technique des deux pizzas pour tenir des réunions de 30 minutes, le pouvoir de dire non … Jérôme Dumont nous raconte tout.

Qui sont les auteurs de La 25ème heure ?

 Nous sommes trois. Il y a Guillaume Declair qui a cofondé le média Merci Alfred. Bao Dinh, le second auteur, est directeur Europe Moyen-Orient et Afrique de Hôtel tonight, une application qui permet de faire des réservations d’hôtel à la dernière minute. Et moi, Jérôme Dumont, je suis cofondateur d’un studio d’applis mobiles.
Nous nous sommes rendus compte qu’il était difficile de gagner du temps au travail. Et qu’en voulant gagner du temps les salariés en perdaient. Au début de notre carrière, comme beaucoup de salariés on travaillait très tard. Nous n’arrêtions pas de dire : « Je suis débordé. Je suis sous l’eau. Je n’ai pas le temps ! ».  A l’école on nous apprend des choses plutôt techniques mais rien, absolument rien sur comment gérer ton temps et comment travailler plus efficacement. L’objectif de ce livre est d’aider le lecteur à trouver des techniques pour gagner du temps et quitter le travail plus tôt.

Où avez-vous trouvé tous les conseils que vous évoquez dans votre ouvrage ?

Nous les avons trouvés sur des blogs et dans d’autres ouvrages. Nous avons aussi contacté de nombreux startuppers (200) comme les CEO de Blablacar, Bankin’, Chauffeur privé… pour qu’ils nous donnent leurs conseils en organisation. Nous avons testé 80 % des méthodes de travail citées dans le livre. Chacun peut y piocher ce qui lui correspond en fonction de son métier, de ses habitudes etc…

Comment gagner du temps au travail ?

Ce qu’il faut c’est investir un peu de temps au départ dans la gestion d’un outil. Par exemple, pour répondre à une demande de stage, je vais investir un peu de temps dans la rédaction d’un template que je peux utiliser à chaque fois que j’ai besoin de rédiger un mail de ce type. Il faut vraiment apprendre à mieux s’organiser : comment gérer son temps, sa to do list, son planning… Il faut aussi apprendre à mieux se concentrer et accorder plus d’attention à chaque tâche sans se laisser interrompre.

 » Les cadres travaillent 1h30 de plus par semaine depuis 10 ans « 

Trello, Slack, e-mail etc…. Comment se fait-il qu’on perde autant de temps au travail alors que ces nouveaux outils sont censés nous en faire gagner ?

Les cadres travaillent 1h30 de plus par semaine depuis 10 ans. C’est le paradoxe du progrès : la technologie a permis aux ouvriers de travailler moins alors que ça augmente la cadence des cadres. Les cols blancs sont devenus les nouveaux cols bleus.
On reçoit beaucoup trop de messages et de notifications ça nous perturbe énormément et ça coupe notre concentration. Nous sommes devenus multitâches : on évolue dans un open space, on stoppe ce qu’on est en train de faire tout le temps, on répond à un mail puis finalement on fait autre chose, on nous tape sur l’épaule, on s’arrête. En réalité les nouvelles technologies nous accablent de travail au lieu de nous en libérer.

À lire également :
Loi de Carlson : l’interruption, pire ennemi de la productivité

Un conseil ou deux pour commencer à gagner du temps ?

En conseils « Quick-win », et pour avoir un bon retour sur investissement, je conseille tout d’abord, de couper toutes les notifications de son ordinateur et de son téléphone. Moi par exemple, je n’ai gardé que les notifications pour les messages et les appels. C’est à moi de faire l’effort d’aller voir mes mails trois fois par jour et je les traite jusqu’au dernier. C’est un énorme gain de temps. Nous n’avons pas besoin de nous jeter sur nos notifications : il sera toujours temps de trouver l’information plus tard.

Ensuite, je conseille de lister ses tâches : si ce que vous avez à faire prend moins de 2 minutes, faites-le tout de suite.  Parce que noter cette tâche quelque part, ça prend déjà le temps de la faire et je ne compte pas le temps de la relire, de se dire qu’il faut la faire, puis la relire encore.

Le troisième est moins facile à mettre en place : c’est le pouvoir du non. On passe beaucoup de temps en réunion. Beaucoup trop. Le pouvoir du non c’est se dire : « Si j’étais malade et absente est-ce que la réunion serait reportée ? ». Si la réponse est non, c’est que votre présence n’est pas indispensable donc cette réunion n’est pas une priorité pour vous.

La 25 ème heure, Guillaume Declair, Bao Dinh, Jérôme Dumont. 14,90 euros. Plus d’infos ici.

(istockphoto.com/PeoplesImages)

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. @RichardLAURENT_
    16 août 2018 - 20h04

    En lisant ce post, j’avais également en tête l’accablement du salarié face à des vieilles technologies, qui ne maudit pas sa version obsolète d’un OS, un navigateur sans plugin, la version -1 de son logiciel, enfin tout ce qui fait la différence entre le confort de son BYOD et la faveur technologique de l’emploi et qui fait aussi un croc en jambe à l’employabilité du collaborateur…
    Le stress technologique est aussi un peu celui de la perte de temps, des bugs et anomalies à répétition.
    Histoire vraie.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.