Fermer
menu
Théma Jeunes diplômés : Découvrez les initiatives de nos partenaires

Les étudiants des grandes écoles veulent un emploi qui a du sens

La jeune génération est exigeante et en quête de sens. C’est ce qui ressort de l’enquête menée par le Boston Consulting Group, la Conférence des Grandes Ecoles (CGE) et Ipsos auprès de plus de 3000 répondants issus de 134 grandes écoles du 30 novembre 2015 au 4 janvier 2016. Ainsi, la rémunération n’est pas la priorité pour elle : elle souhaite avant tout « se sentir utile ».

IpsosJeunes

Les étudiants sont plutôt déterminés quant à leur avenir : 79% à déjà une idée du métier qu’il souhaite exercer une fois diplômés (en Licence et Master 1 et 2). Selon l’enquête, 88% citent l’intérêt du poste et le fait qu’il soit stimulant comme un critère primordial ou très important dans le choix de leur futur métier. 84% citent l’ambiance et le bien-être au travail. Ces deux critères cités en premier par les jeunes montrent que les conditions matérielles du poste occupé sont secondaires pour eux. La rémunération ne figure qu’au 9e rang puisqu’elle est citée à 46%, sauf chez les diplômés des grandes écoles de commerce et de management qui la cite à 61% comme un critère primordial dans le choix de leur futur emploi. Gagner beaucoup d’argent suscite a priori moins de fierté qu’être utile aux autres et à la société.

IpsosJeunes_0

Les jeunes souhaitent donner du sens à leur travail : être utile à l’entreprise et avoir apporté des changements les rendrait fiers (97% d’entre eux) ; avoir innové (94%) ; avoir permis à des personnes de se développer professionnellement (88%) ; avoir créé de l’emploi également (88%). A contrario, que l’on parle d’eux dans les médias ou avoir gagné beaucoup d’argent ne les rendraient fiers qu’à respectivement 60% et 53%.

Une génération qui s’engage

Les étudiants imaginent avant tout un travail oeuvrant pour l’intérêt général (65%), qui améliore la vie des gens (54%), qui permet de changer les choses (40%). D’ailleurs, cette volonté d’engagement n’est pas seulement un beau discours : 54% des étudiants des grandes écoles sont engagés dans une association contre 31% de l’ensemble des Français. L’environnement est le secteur qui attire le plus les jeunes (62%), devant les énergies (59%), le conseil (54%) et l’humanitaire (47%).

Mais cette recherche d’être utile peut également passer par une intégration dans un grand groupe. Pour 53% des étudiants, être utile aux autres est un pré-requis absolu dans le cadre de leur travail (46% des anciens – les Amuni). D’ailleurs, dans le futur, 54% des étudiants disent vouloir travailler dans un grand groupe contre 17% dans une association. Créer sa propre entreprise ne séduit que 23% des jeunes contre 35% des Alumni.

L’Economie Solidaire et Sociale attire mais questionne

IpsosJeunes_5

Le secteur de l’ESS est attractif pour les étudiants et s’inscrit parfaitement dans leur volonté de se rendre utile, se s’engager de manière associative, d’apporter des changements… Toutefois, les contours de cette économie sont encore flous pour eux. 84% des étudiants ont déjà entendu parler d’économie sociale et solidaire, pourtant, 54% ne voient que « vaguement » ce dont il s’agit. Idem en ce qui concerne l’entrepreneuriat social : 75% des étudiants en ont déjà entendu parler mais 52% ne voient que « vaguement » ce dont il s’agit. La méconnaissance du secteur est d’ailleurs le principal frein identifié à leur engagement alors que le niveau de salaire ne ressort qu’en troisième position des freins à l’engagement dans ce secteur.

IpsosJeunes_6

Chez les anciens, l’appétence pour le secteur de l’ESS est encore plus forte. Sans doute du fait de leur meilleure connaissance et expérience du marché de l’emploi. 2 sur 3 aimeraient travailler dans ce secteur. On remarque également que les jeunes femmes en savent plus sur l’ESS que les hommes : 87% ont déjà entendu parler du secteur contre 81% des hommes, et 79% ont déjà entendu parler de l’entrepreneuriat social contre 72% des hommes. Elles sont aussi plus nombreuses à vouloir s’engager dans le secteur : 61% contre 45% des jeunes hommes.

> Consulter l’enquête

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.