Fermer
menu

Les emplois verts ont le vent en poupe

SsenvironnementEn attendant la Conférence sur le climat de Copenhague qui s’ouvre le 7 décembre prochain au Danemark, l’Ademe (l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) a dévoilé lundi les bons chiffres de l’emploi vert. Avec 260.000 équivalents temps plein en France (soit autant que l’industrie chimique) et 90.000 emplois en plus depuis 2006, la fameuse « croissance verte » génère déjà beaucoup d’emplois directs.

300000 emplois en 2009
Des métiers qui résistent à la crise et se concentrent pour l’instant dans le secteur de l’amélioration de l’efficacité énergétique du secteur résidentiel (110000 emplois au total). Mais d’autres « green jobs » sont en train d’émerger, dans l’équipement et la vente d’énergies renouvelables qui représentent 70.000 emplois actuellement. Et selon l’Ademe, le secteur devrait passer le cap des 300.000 emplois cette année soit près de 27% d’augmentation en 3 ans. On est encore loin des 600.000 emplois promis dans le cadre du Grenelle de l’Environnement mais la tendance reste très positive malgré la crise. Un observatoire des métiers de la croissance verte devrait d’ailleurs être mis en place début 2010 pour suivre l’évolution du secteur et son impact sur l’emploi.

Retard à l’allumage
Reste un problème de taille, la France est encore loin derrière ses voisins européens en matière d’investissements, en particulier dans le domaine des énergies renouvelables, où les Allemands et les Espagnols sont pionniers. Un retard à l’allumage qu’il faudra rattraper rapidement. Au-delà des chiffres et objectifs à atteindre, l’économie verte semble donc en marche. Même si on ne parle pas encore de créations d’emplois massives, l’amélioration de l’habitat, le développement des transports et des EnR pourraient bien nous sortir de la crise.

Pour relativiser un peu l’ampleur de ces chiffres, lire aussi l’article « Emplois verts l’avalanche des chiffres » et sur les Echos : « Emplois verts, le risque du mirage »

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. RAVENEL
    11 décembre 2009 - 11h47

    J’ai créé un site sur face book pour les Energies renouvelables , Traitement des déchets , sauvegarde de la nature , sauvegarde des espèces animal .ventes directes des producteurs et des éleveurs , produits biologiques ,loisirs et vacances en Normandie.

    Je recherche aussi un emploi dans le domaine des énergies renouvenables . J’accepte de faire une évaluation en milieu de travail et possibilté action formation préalable au recrutement.

  2. GreG Durablement
    11 décembre 2009 - 18h24

    Oui, l’un des problèmes est effectivement le « retard à l’allumage », dans le financement de projets mais aussi dans la formation, qui ne reflètent pas vraiment les réalités des emplois verts.
    J’avais d’ailleurs écris un billet à ce sujet, suite à un article paru dans Le Monde, en juillet 09:
    http://gregprojetdurable.blog.ouest

    Il y a de l’embauche dans le développement durable, oui, mais pas forcément dans ce que les jeunes imaginent ni dans ce qu’enseignent de nombreux centres de formation.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.