Fermer
menu

Les différents types d’entretiens d’embauche

Dernier épisode des conseils de l’été avec l’ultime étape d’un processus de recrutement : l’entretien. Le point sur les différents types d’entretiens et les attitudes à adopter.

L’entretien peut être individuel ou collectif. A l’occasion d’un entretien individuel, vous êtes seul face à un ou plusieurs interlocuteurs, il peut se dérouler de différentes manières. Lors d’un entretien collectif, vous faites partie d’un groupe de candidats sélectionnés pour un même poste.

  • Entretien individuel

Dans tous les cas ne vous fiez pas à la première impression que vous donne le recruteur. Une apparence froide ou joviale ne signifie pas nécessairement son implacabilité ou son indulgence, bien au contraire.
Attachez-vous plutôt à déterminer le style d’entretien qu’il souhaite mener pour savoir quelle attitude vous devez adopter.

  • Entretien en face à face

Le plus classique, il prend la forme d’une discussion entre un seul recruteur et vous-même. Au cours de son déroulement, le recruteur peut choisir de le mener de façon directive, semi-directive ou non-directive.
Directive : Suivant un cheminement préétabli, il vous pose des questions prédéfinies. L’entretien ressemble un peu à un interrogatoire, comportant de nombreuses questions sur les sujets le plus divers. Elles appellent des réponses précises et vous devez simplement lui répondre en termes clairs, sans bavardage inutile mais en évitant les monosyllabes et les hésitations.

Semi-directive : La discussion prend une tournure apparemment plus libre, mais le recruteur vous pose tout de même des questions là encore très précises. Ce mode d’entretien est le plus fréquent et, si sa forme est la moins déplaisante pour vous, il peut être assez traître et va vous demander une attention maximale. Vous devez restez vigilent pour éviter de vous laisser séduire et endormir par des paroles aimables du recruteur qui peut en profiter pour vous mener sur des sujets délicats. Pour cela, prenez toujours votre temps pour répondre à ses questions. Ecoutez-le autant qu’il vous écoute et ne l’interrompez jamais. Veillez au soin de votre expression orale (diction, élocution, débit, syntaxe et vocabulaire). Restez le plus naturel possible en prenant garde de ne pas abuser de langage familier et d’éviter l’excès inverse d’un vocabulaire trop démodé. Ne perdez pas de vue qu’être vous-même vous permet de conserver une constance et un cohérence en cas d’entretiens successifs avec des différents interlocuteurs.

Non-directive : L’interlocuteur intervient le moins possible, en général pour relancer le dialogue et vous laisse parler. Des silences pesants peuvent s’installer, il ne faut pas les combler immédiatement et systématiquement, le recruteur peut vouloir relancer l’entretien en reformulant un aspect de votre discours sur lequel il souhaite que vous reveniez.
Pour passer avec succès ce type d’entretien particulièrement difficile et éprouvant, vous devez vous y préparer en apprenant et en maîtrisant parfaitement votre CV. Vous devez être en mesure de le présenter dans un exposé clair et ordonné sans donner l’impression de le réciter. Entraînez-vous seul ou mettez vos amis, votre famille à contribution.

  • Entretien ambulatoire

Vous rencontrez individuellement plusieurs responsables de l’entreprise, et si leurs fonctions vous sont présentées, on ne vous indique pas qui décide vraiment de l’embauche. Vous savez en revanche que chacun donnera ensuite son avis sur vous.

  • Entretien en chaîne

Le but de ce type d’entretien est de tester votre résistance et votre faculté d’adaptation et d’obtenir plusieurs points de vue. La plupart du temps, sans que les personnes ne vous soient présentées, vous avez une succession d’entretiens avec chacune
d’elles.

  • L’entretien face à un « jury »

Devant un groupe de personnes, que l’on ne vous présente pas toujours, elles vous écoutent et/ou vous posent des questions.

  • L’entretien collectif

Les recruteurs convoquent un même temps un groupe de candidats au même poste. Généralement, il se déroule en deux étapes successives :

– Lors d’une première réunion, des représentants de la société vous communiquent des informations sur la société et sur le poste à pourvoir. La plupart du temps des personnes y sont présentes afin d’observer et de noter les réactions et les questions de chaque candidat.

– Dans un deuxième temps, vous êtes convoqués par groupe et êtes invités à débattre sur un thème ou une étude de cas. Là encore des observateurs notent réactions, remarques, argumentations et attitude générale de chaque candidat. Cette étape est une épreuve difficile où il faut se distinguer, se démarquer sans pour autant écraser les autres candidats. La meilleure attitude est de rester naturel, de conserver ses moyens et de toujours veiller à son expression orale et à la cohérence, la pertinence de ses propos.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Fadhila BRAHIMI
    10 août 2007 - 10h39

    Un nouveau genre qui va dans la rubrique de l’entretien face à face mais qui a ses enjeux propres: l’entretien téléphonique. Souvent pratiquer soit un pré entretien d’embauche pour effectuer un tri soit en véritable entretien d’embauche nota utilisé par les agences d’intérim.

  2. christophe
    10 août 2007 - 10h55

    Bonjour,

    Je rejoins le commentaire précédent sur l’entretien téléphonique, qui est part ailleurs un exercice difficile. J’avais faits un billet sur les types d’entretiens, et il y a aussi comme entretien la vidéo qui n’est pas très répandu mais qui existe.

    Cordialement

  3. Patricia
    10 août 2007 - 19h11

    Y a-t-il des entretiens qui reviennent souvent selon le type d’entreprise (taille et type de production) ou c’est vraiment aléatoire ?

  4. michel
    4 mai 2008 - 15h59

    merci mais comment se passe l entretien d enbauche chez telecom italia

  5. marcousher
    28 juillet 2008 - 0h07

    nous a l’université on nous a dit qu’il existe que 3 type d’entretien

8 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.