Fermer
menu

Les chômeurs anglais soumis au détecteur de mensonges

Messieurs les Anglais, radiez les premiers ! Pour repérer les chômeurs fraudeurs, la Grande-Bretagne utilise désormais un détecteur de mensonges. D’après le reportage de TF1, cette méthode, qui n’est pas du tout fiable, ne suscite aucun débat Outre-Manche. Pourtant, se servir d’une technologie policière réservée aux délinquants n’est pas sans poser des questions. Les chômeurs sont-ils forcément suspects, coupables et menteurs ? Le responsable interrogé se dédouane en indiquant que cela permet d’indemniser plus rapidement ceux qui ne fraudent pas. En matière de flicage, nos voisins britanniques ont donc une bonne longueur d’avance…


Detecteur_mensonges
envoyé par oliviegntchik

(Source : Le petit observatoire du recrutement)

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. esperluette
    3 octobre 2007 - 14h27

    Les anglais s’étaient déjà habitués à être filmés sous tous les angles dans les rues, maintenant ils peuvent aussi être pris par surprise au saut du lit (à 11h du mat ! bande de feignants !). Ca va donner des idées à certains…
    Big Brother is watching — and listening to — you !

  2. Arlette
    3 octobre 2007 - 14h52

    C’est pas prévu encore de mettre les mêmes en politique ? ou de les tester sur ceuxqui publient les chiffres du chômage en France ?

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.