Fermer
menu

Les chiffres du chômage corrigés par Eurostat

La polémique enfle sur les chiffres du chômage. Alors que l’Insee a repoussé la publication de son enquête emploi, l’office statistique européen Eurostat a livré son verdict : le taux de chômage français était de 8,8% en février 2007 (contre 9,7% en février 2006). Le taux de chômage français a donc effectivement baissé. Mais il reste supérieur à la moyenne de la zone euro (7,3%). Et surtout, la France se place en 27ème position, juste devant la Slovaquie et la Pologne, bons derniers avec respectivement 11 et 11,8% de chômeurs.

L’écart avec les chiffres officiels n’étonne guère, les statisticiens de l’Insee avaient déjà pris leurs distances avec le taux dévoilé par le Ministère de l’emploi. Les chiffres communiqués par Eurostat ont le mérite de donner une vision neutre du taux de chômage français, loin des querelles politiques hexagonales. Mais la vision statistique du chômage ne pourra jamais refléter fidèlement l’évolution de l’emploi. Selon les régions, les parcours de chacun et de chacune, le chômage vécu échappe à toute rationalisation chiffrée. La baisse du chômage est en soi une bonne nouvelle, mais pour les personnes qui connaissent des difficultés à trouver un emploi, ces chiffres n’ont aucun sens.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.