Fermer
menu

Les bureaux du futur Pentagone à la française

Le bâtiment principal du Pentagone à la française est l'oeuvre de l'architecte Nicolas Michelin.
Sur 470.000 mètres carrés le projet Balard regroupera les 10.000 personnels civils et militaire de la Défense.
Le chantier devrait être terminé en 2016, mais dès 2014 certaines parcelles en rénovation seront déjà investies par les premiers militaires et civils.
Les cabinets d'architecte Wilmotte & associés S.A. et L’Atelier 2/3/4/ ont dessiné certains des bâtiments. Pour le mobilier intérieur c'est la société Steelcase qui a décroché le contrat. L'un des plus gros chantiers de son histoire étalé sur plusieurs années.
L’espace de travail s’articule en angle droit. Un plan de travail est davantage dédié aux outils informatiques. Un volet technique camoufle tous les câbles. L’autre partie du bureau est plus propice à la collaboration.
Le design minimaliste des espaces de rangement est "allégé par des microperforations".
« Pans coupés, pliés dépliés, angles marqués s’inscrivent dans l’architecture de Nicolas Michelin » explique le designer Patrick Jouin, « l’écriture est très contemporaine, très dessinée »
Une tablette métallique survole l'espace de travail. Elle est destinée à poser ses effets personnels.
Les autorités militaires ont souhaité avoir des espaces de travail adaptés qui répondent aux besoins de leurs collaborateurs.
La finition du plan de travail est en chêne Winchester pour donner "un côté chaleureux".
Les étagères peuvent supporter une charge de 200kg, le double du poids normal requis pour ce genre de mobilier. De quoi classer pas mal de gros dossiers "Secret Défense".
10.000 bureaux, 13.226 armoires métalliques, 10.000 sièges de travail, 15.000 sièges de réunion, et 1000 bureaux d'open space... 470 semi-remorques seront nécessaires pour la livraison.

Le projet de « Pentagone à la française » prend forme. C’est aujourd’hui un énorme chantier, situé dans le XVème arrondissement de Paris, sur le site de Balard. Il regroupera à terme les 10.000 personnels militaires et civils du Ministère de la Défense, réunissant les 3 armes (Marine, Terre et Air) en un même lieu.
Ce chantier colossal, mené par le consortium Opale, s’étale sur 470.000 mètres carrés et a déjà connu moults rebondissements et retards. La livraison et l’emménagement sont désormais prévus pour 2016 pour un coût total estimé à près de 3,5 milliards d’euros.

470 semi-remorques pour tout transporter

Des bureaux spéciaux ont été dessinés pour tout ce petit monde. Evidemment on est bien loin d’une ambiance start-up, chose militaire oblige, mais l’aménagement assez sobre a tout de même été pensé pour offrir une bonne ergonomie aux personnes qui y travailleront. La décoration intérieure, signée par le designer Patrick Jouin et réalisée par Steelcase, s’inscrit aussi dans le style de l’architecture extérieure de Patrick Michelin.

Au total, le mobilier intérieur représente 10.000 bureaux, 13.226 armoires métalliques, 10.000 sièges de travail, 15.000 sièges de réunion, et 1000 bureaux d’open space. 470 semi-remorques seront nécessaires pour livrer les bureaux sur le site de Balard.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.