Fermer
menu

Les auto-entrepreneurs précaires mais « satisfaits »

GettyautoentrepreneursDepuis son lancement au 1er janvier 2009, le statut de l’auto-entrepreneur rencontre un indéniable succès, au grand dam de ses détracteurs. Au 31 octobre 2009, l’Insee comptait 263.400 personnes déclarées auto-entrepreneurs, chiffre pourrait atteindre les 300.000 d’ici la fin 2009 selon Hervé Novelli, secrétaire d’État au Commerce et aux PME. Et 83% de ces auto-entrepreneurs se disent satisfaits du statut selon un récent sondage. Lequel nous apprend également que la moitié d’entre eux sont « sans autre activité professionnelle » et que très peu ont finalement déclarés un chiffre d’affaires.

Des informations qu’il avait été jusque là difficile à obtenir tant les annonces se bousculent. Alors qui sont les auto-entrepreneurs ? Combien gagnent-t-ils réellement ? Et pourquoi ce statut plaît-il tant ?

Portrait type de l’auto-entrepreneur

Le sondage d’Opinionway réalisé pour l’Observatoire de l’auto-entrepreneur auprès de 1000 créateurs révèle qu’il existe deux populations principales d’auto-entrepreneursAutoentrepreneursgraphique : les auto-entrepreneurs exclusifs, c’est-à-dire sans aucune autre activité (39%), et les salariés (29%), exerçant une activité en auto-entrepreneuriat en complément de revenus. Viennent ensuite les retraités (17%), les chômeurs ou demandeurs d’emploi (10%), les fonctionnaires (3%) et les étudiants (2%). Parmi les auto-entrepreneurs « exclusifs », 26% ne touchent aucune indemnité quelle qu’elle soit (ni ACCRE, ni RSA…). L’enquête nous apprend également que 40% des auto-entrepreneurs sont des femmes. Les sondés sont âgés de 44 ans en moyenne : 51% sont âgés de 30 à 40 ans, et 33% ont plus de 50 ans. Ils sont implantés dans toutes les régions de France et majoritairement dans le secteur des services (70%).

775 Euros de revenus mensuel

Parmi les auto-entrepreneurs, 7 sur 10 ont déjà vendu ou facturé un produit ou service à une clientèle en 2009 et ont réalisé en moyenne 5.200 € (TTC) de CA, soit un revenu mensuel de 775 € net. Plutôt faible donc… Seulement 8% d’entre eux touchent plus de 1500 Euros net par mois. 65% gagnent moins de 1000 Euros, et 30% touchent mois de 250 Euros par mois. Mais les trois quarts des auto-entrepreneurs se disent donc optimistes quant à leur avenir et 40% d’entre eux pensent même doubler leurs revenus en 2010.

« Le bonheur d’être auto-entrepreneur »

Les auto-entrepreneurs sont donc satisfaits du statut à 83%. Parmi les trois premières sources de satisfaction, on retrouve en premier le sentiment d’indépendance et d’autonomie, en second, la simplicité des démarches administratives et en troisième position, sans surprise, l’exonération de charges sans chiffre d’affaires. Le statut nécessite également peu d’investissement matériel.

Mais les véritables retombées restent encore difficilement mesurables alors que la première année s’achève à peine. Toujours est-il qu’avant de se lancer, mieux vaut vérifier s’il est opportun d’adopter ce type de statut et bien se documenter en amont.

Si l’idée de devenir auto-entrepreneur vous séduit, le guide « Auto-entrepreneur : 50 idées pour vous lancer avec succès«  récemment paru chez Eyrolles vous aidera sans doute à mûrir votre projet…

Consulter le sondage

  • A lire également : L’auto-entreprise, nouvelle forme de précarité ou un bon moyen pour s’en sortir ? sur LeMonde.fr

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Françoise
    11 décembre 2009 - 9h31

    Tout le monde n’a pas le profil de l’emploi et l’auto-entrepreneur s’apparente à un profil de dirigeant d’entreprise à une échelle réduite .
    Ensuite il faut trouver les clients qui acceptent de payer les honoraires demandés . Il ne faut pas oublier qu’avec l’ère d’internet c’est aussi l’explosion du tout gratuit . Sous cet optique on élargit le plan de ses connaissances pour mettre la main dans la pâte .
    Nombreux auto-entrepreneurs sont aussi dans le dispositif RSA ce qui revient à dire que même si le chiffre d’affaire est en-dessous du smic , la protection sociale est présente ..;
    A qui profite cet engouement de cette nouvelle façon de concevoir sa vie professionnel ? , à tous ceux en aval comme toute cette profusion d’information dans les kiosques à journaux , les entreprises d’aide du parfait auto-entrepreneur …
    Nombreux qui se lancent n’ont pas d’apport personnel et sont en proie à des dérives commerciales , j’en ai été témoin d’un jeune couple a qui ont leur avait promis mont et merveille ….
    Comme il est souligné dans cet article , il faut bien préparer son projet en amont . Mieux vaut commencer petit pour éviter de trop grandes surprises non prévues au programme …
    Bon weekend à tous(tes) 🙂

  2. Véronique
    11 décembre 2009 - 9h52

    Merci pour ces informations. En ce qui me concerne (je suis auto-entrepreneur par nécessité et complément), je pense qu’à l’exception bien-sûr de ceux qui ont vraiment « la fibre » et pour lesquels cela peut-être une vraie souplesse, pour beaucoup il s’agit malgré tout de palier à l’absence d’un emploi (donc, par « défaut ») et j’en croise beaucoup dont les situations sont très précaires. Je reste donc plutôt réservée.
    Sinon, juste, bon week-end du côté de la Rédaction!

  3. Priscilla
    11 décembre 2009 - 9h54

    @tous : merci de vos témoignages, continuez à nous donner vos avis et vos expériences, et bon week-end également à toi Véronique !

  4. Pierre-Antoine
    14 décembre 2009 - 22h35

    Bonsoir Priscilla !

    Comme c’est à vous que je dois faire un cadeau du côté Swap :). Je vous fais un petit signe pour entrer en contact.

    @ + Pierre-Antoine

  5. Renard Graphic
    26 décembre 2009 - 22h58

    Je souhaite bon courage à ceux qui se lance !
    Moi, je suis également en auto-entrepreneur avec ma boutique en ligne de badges personnalisés : http://www.renardgraphic.com
    Le début était assez difficile maintenant c’est mieux.

3 commentaires supplémentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.