Fermer
menu

L’entrepreneuriat social : un nouveau modèle économique ?

PanoramaLe 4 février 2009, le Salon des Entrepreneurs de Paris marquera également le lancement d’une vaste opération destinée à promouvoir l’entrepreneuriat social. L’occasion pour nous de revenir sur l’économie sociale et solidaire, qui prend une part grandissante en France, en particulier dans certaines régions.

La 16ème édition du Salon des Entrepreneurs accueillera les 4 et 5 février prochains au Palais de Congrès de Paris, un espace entièrement dédié à l’entrepreneuriat social et la manifestation « Oser maintenant : 100 entrepreneurs sociaux s’engagent« . Organisée par l’AVISE (Agence de Valorisation des Initiatives Socio-économiques), celle-ci a déjà réuni 89 inscriptions d’entrepreneurs. L’objectif : promouvoir l’entrepreneuriat social à plus grande échelle autour de la publication d’un livre blanc contenant une quinzaine de propositions et d’exemples. L’Observatoire national de l’économie sociale et solidaire du CNCRES (Conseil National des Chambres Régionales de l’Economie Sociale) a récemment publié un Panorama de l’Economie Sociale et Solidaire en France et dans les régions : fin 2006, celle-ci concernait un salarié sur 10.

9,8% de l’emploi total
« Entre 2005 et 2006, près d’un emploi net sur 5 a été créé par les entreprises de l’Economie Sociale et Solidaire, en particulier dans l’éducation, la santé, l’action sociale, le commerce et les services aux entreprises« , indique le rapport du CNCRES. Les équivalents temps plein (ETP) y sont en forte progression, plus que dans tout autre secteur. L’un des principes de l’ESS est aussi d’éviter l’emploi précaire, et donc de favoriser l’embauche en CDI plutôt qu’en CDD. On apprend également dans ce rapport que l’ESS a contribué à faire croitre l’emploi total en France de 18,4% entre 2005 et 2006. Elle est massivement présente dans les activités financières et l’assurance (plus du tiers des emplois de ces secteurs).

Des disparités régionales
Toutefois, même si la part de salariés de l’ESS augmente de manière générale, celle-ci est encore inégale dans son implantation. Quatre régions de l’Ouest de la France se démarquent de positivement : la Basse-Normandie, la Bretagne, les Pays de la Loire et le Poitou-Charentes (11,6% de salariés contre 9,8% pour le reste de la France). La région détenant le plus fort taux d’emplois dans l’ESS pour 1000 emplois tous secteurs confondus est la Bretagne (134,6), et ce principalement dans le cadre associatif.

Le secteur connaît donc une croissance importante et il est même passablement en avance sur l’emploi des femmes puisqu’il en compte 65% dans ses effectifs salariés, contre 47,2% dans l’emploi total selon l’Insee. Rappelons que le taux que tente en vain d’imposer l’Union Européenne dans les entreprises est de 60%… L’entrepreneuriat social pourrait donc globalement profiter du contexte actuel qui met à mal le modèle économique capitaliste. Une économie qui séduit les entrepreneurs comme les salariés puisque « centrée sur l’humain plutôt que le profit ».

A consulter également : la rubrique « Entrepreneuriat Social » du blog d’Advancia.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Gaëlle
    3 février 2009 - 15h55

    et moi qui ai un article à écrire sur ce sujet, toutes ces infos ne pouvaient tomber mieux 🙂

  2. Sabine Ostarcevic
    9 février 2009 - 18h25

    Bonjour,

    Vous trouverez sur le site de la Chaire Entrepreneuriat Social de l’ESSEC, lancée en 2003, de nombreuses informations sur l’entrepreneuriat social.

    Les 2 et 3 février dernier, la Chaire a organisé « 48H pour l’Entrepreneuriat Social » : une journée de compétition de Business Plans Sociaux défendus devant un jury professionel et une journée d’ateliers pratiques et d’échanges animés par les experts de la Chaire.

    Une synthèse sera mise en ligne dans les prochains jours, mais le programme détaillé est toujours disponible sur http://www.essec-entrep-social.com

    Bonne lecture !

  3. Max
    20 juin 2009 - 5h55

    Bonjour,

    La finance et l’entrepreneuriat social peuvent également être étroitement liés… Vous trouverez sur http://www.fairstreet.org des reportages vidéos qui expliquent en quoi la finance aide les entrepreneurs et pourquoi ce segment de marché est très intéressant!

  4. R.
    4 septembre 2009 - 23h35

    Me passionnant pour le sujet et aspirant à sensibiliser sur cette manière d’entreprendre autrement, je me permets de donner ma vision de l’entreprenariat social, concept développé depuis peu et autour duquel gravite une multitude de définitions.

    Les entrepreneurs sociaux créent des organisations innovantes et viables, plaçant les variables sociales et environnementales au cœur de leur modèle. A partir d’un problème précis, ces hommes et femmes agissent de manière pragmatique en faveur des populations marginalisées.
    Le développement du microcrédit, la préservation de l’environnement, l’accès à l’autosuffisance alimentaire, la lutte contre la pauvreté ou l’accès à l’énergie sont autant d’objectifs de ces entrepreneurs également visés par les Etats membres de l’ONU à travers les « Millenium Goals ».

    Selon nous les formes multiples que peuvent recouvrir ces organisations (association, entreprise…) relèvent des trois critères suivants :
    – Innovation : elle permet de répondre aux enjeux sociaux avec des méthodes qui transforment les approches traditionnelles. Plus celle-ci est importante, plus l’entrepreneur peut s’adresser à grande échelle avec des moyens limités (ex: le microcrédit).
    – Viabilité/ autonomie : l’organisation doit être autonome financièrement ou aspirer à l’être.
    – Retombées sociales positives : l’impact social est direct et remarquable; la finalité sociale est au moins égale à la finalité économique.

    L’action et l’innovation sont pour ces hommes et femmes des facteurs majeurs du changement social. L’objectif économique n’est pas une finalité mais un moyen de résoudre des problèmes sociaux.
    Nous avons décidé d’aller à leur rencontre et promouvoir leurs initiatives.

    Si vous souhaitez en découvrir davantage, visitez le site de notre projet:
    http://www.agistaterre.com – Agis ta terre – Projet de découverte de l’entrepreneuriat social, par l’image et de manière pédagogique

  5. bwin
    11 octobre 2009 - 11h21

    C’est le résultat qui compte. Si l’ESS a créé des emplois, vive l’ESS. Exemple à suivre.

1 commentaire supplémentaire

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.