Fermer
menu
  • Futur du travail

Learning show : à quoi ressemblera la formation en 2030 ?

Retour sur le learningshow, cet événement qui invite, depuis trois ans déjà à Rennes, à explorer "les apprentissages du futur" et à ouvrir les "esprits à la formation de demain".

Le learningshow invite à explorer "les apprentissages du futur" et à ouvrir les "esprits à la formation de demain". (CR/Learningshow)

Imaginer votre vie professionnelle en 2030

A quoi ressemblera le travail de demain ? C’est ce à quoi les participants de l’atelier Bright mirror ont été amenés à réfléchir, puis à coucher sur le papier, durant un atelier d’écriture commençant ainsi : « Vous êtes en 2030 et le patron de votre emploi numéro 7 vous passe un coup de fil… imaginez la suite ».

Pendant 30-40mn, les participants se sont prêté au jeu avec plaisir avant de lire leur texte. Surprise : la vision de chacun est sensiblement la même. Quel que soit l’âge, le sexe – et sans parler du style – tout le monde imagine le futur du travail comme un ensemble de micro-tâches choisies, qui correspondent aux goûts/ passions de chacun. Si c’est une vision utopique du travail, l’ubérisation en cours du travail en serait sa version dystopique. Bref, l’imagination au pouvoir. Et vite !

Le cerveau dans tous ses états !

Vous pensez que votre gros QI est un signe d’intelligence, qu’il y a un cerveau gauche et un cerveau droit ou qu’il est possible de débrider son cerveau qui n’emploie, actuellement, que 10 % de ses capacités ? Et si vous aviez tout faux ? Jeune chercheur en neurosciences et animateur du podcast, la tête dans le cerveau, Christophe Rodo s’amuse à déconstruire les mythes qui entourent le cerveau humain. A travers l’actualité de la recherche scientifique, il « invite à découvrir les mystères et les secrets du cerveau tout en ouvrant à la réflexion sur la science et la recherche ». Quel rapport avec la formation ? Ce jour-là pas grand chose mais le sujet était captivant et gageons qu’un jour, Christophe Rodo réalise une émission sur la manière dont le cerveau apprend et se forme…

Vers une meilleure employabilité des compétences en 2030 ?

45 % des salariés n’ont pas les compétences nécessaires pour faire leur travail en toute efficacité. Il y a en France un vrai problème et un vrai manque de formation des salariés tout au long de leur carrière. Quand on parle de disparition des compétences, c’est bien d’employabilité qu’ils s’agit et non de carrière. Pour savoir quelles compétences sont à revoir ou à apprendre, l’entreprise Skillsboard propose de créer un passeport de compétences des salariés pour permettre une gestion plus collaborative de celles-ci. « Avoir un passeport de compétences à jour permet d’apporter la bonne formation au bon moment. Pour une entreprise c’est aussi la possibilité, de faire se croiser toutes les générations (baby boomers, X, Y, Z) afin de permettre un partage de connaissances », expliquent les fondateurs de Skillsboard.

(CR/Learning show)

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.

Dossiers à la une