Fermer
menu

Le télétravail permet un gain de productivité d’une demi-journée par semaine

TélétravailContrairement aux clichés, télétravailler n’est pas synonyme de glandouille à domicile. Bien au contraire. Selon le deuxième baromètre ICT de Getronics, le télétravail permet aux employés de gagner près de 5 heures par semaine. Une demi-journée, un net gain de productivité mesuré auprès de télétravailleurs belges. Leur nombre a d’ailleurs augmenté l’an dernier, selon cette enquête « le nombre de personnes travaillant de manière quotidienne à partir du domicile est passé de 9 à 14% ».

En France, le télétravail progresse sur la même tendance, d’après le dernier baromètre de l’Observatoire de la parentalité en entreprise il est passé de 10 à 13%. Une croissance encore trop timide pour les salariés-parents qui placent le travail à domicile dans les priorités pour améliorer la conciliation entre vie professionnelle et vie personnelle.

Lé télétravail, c’est flex !
Home office, travail mobile ou à distance, ces nouvelles manières de bosser se développent également grâce à la mise en place d’outils technologiques. Ordinateurs portables et « smarts-phones » font ainsi partie de la panoplie indispensable pour le travail mobile. L’enquête de Getronics relève également un développement des flex-desks, une manière flexible d’occuper un bureau en fonction des besoins (réunions, rendez-vous impératifs de présence…) Parmi les outils tout aussi indispensables, les télétravailleurs plébiscitent tout ce qui permet d’améliorer le collaborative working : partage de documents et de calendrier, outil de gestion de présence, vidéoconférence et webconferencing…

Gagnant-gagnant
Reste encore à faire quelques progrès pour gagner en productivité, en améliorant par exemple l’accès et les informations disponibles sur les intranets des entreprises. Reste également un paradoxe : 57% des employés interrogés se disent favorables au télétravail et ceux qui le pratiquent sont dans leur majorité satisfaits. Mais en Belgique, et encore plus en France, les entreprises tardent à mettre en place des solutions structurées de télétravail. Ce sont souvent les grandes entreprises de plus de 500 salariés qui y ont recours mais une minorité de métiers semble concernée. Pourtant, le télétravail c’est du gagnant-gagnant : une meilleure productivité, un meilleur équilibre vie-pro/vie perso, des économies d’énergie et de transport… Que demande le peuple ?

A lire : notre nouvelle rubrique consacrée au Télétravail

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Evy
    24 mars 2010 - 9h57

    Pour avoir télétravailler hier (contrainte et forcée, vive les grèves dans les transports…), je me sens concernée.

    Je ne télétravaille que quand je ne peux pas me rendre physiquement au bureau mais je pense que mon chef y gagne autant que moi : je fais une journée pleine à la maison plutôt qu’une journée TRES raccourcie en tentant de monter dans un train / résultat pour moi, je ne perds pas mon temps et je ne me stresse pas bêtement pour savoir si j’aurais un train le soir pour rentrer.

  2. Teletravailleur
    24 mars 2010 - 20h19

    Cela fait plaisir de voir un article positif sur ce mode de travail. En tant que pratiquant a 100% depuis plusieurs annees, je confirme les gains de perf, et de qualite de vie.
    Je n’ai pas de source, mais j’ai comme un doute sur les 13% de teletravailleur en France… je serai interesse par avoir le detail sur les personnes a 100% teletravailleur, 2-3 jours par semaine, et occasionnellement…
    Je vais suivre la nouvelle rubrique avec attention 🙂

  3. mar
    25 mars 2010 - 10h00

    Malheureusement, en France, il reste encore des blocages du côté des employeurs !
    Je suis entièrement d’accord avec Evy, nous sommes beaucoup moins stressés par le trajet, les retards, les grèves…. et donc plus productifs !

  4. caroline
    21 octobre 2010 - 11h13

    Je viens juste de m’installer en tant que télésecrétaire dans le Nord-Pas de Calais, et cela fait plaisir de voir des articles sur le sujet surtout actuellement en période de grèves.
    Effectivement, nous n’avons pas le stress des retards, des grèves….
    Mais ce genre d’activité peine à se développer dans ma région et beaucoup d’entreprise hésite encore trop.
    Pourtant tout professionnel bloquait sur la route, devrait penser à leur clientèle essayant de les contacter ne serait ce que par téléphone et personne pour répondre au bout du fil.A force, le client s’épuise et va voir ailleurs. Pourtant la permanence téléphonique existe.
    En espérant que les choses bougent un peu plus.

  5. FmR
    21 octobre 2010 - 11h42

    Merci de votre témoignage Caroline je vous invite à lire aussi cette interview https://www.blog-emploi.com/teletravail-les-salaries-sont-prets-pas-les-dirigeants/ Les choses mettent du temps à bouger effectivement, les salariés sont prêts mais pas encore les entreprises !

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.