Fermer
menu

Le télétravail c’est la santé !

Travaillez chez soi, c’est le pied ! La vue sur le jardin, les pieds nus sur le parquet, pas d’horaire, pas de chef… Au-delà des clichés sur les bobos connectés dans les pentes herbeuses, le télétravail apporte de nombreuses solutions au monde post-moderne : moins de déplacements, moins de stress, plus d’autonomie et d’économies, le tout grâce à la technologie. On entend beaucoup parler du télétravail comme une évidence, tout le monde se dit favorable, mais chacun dans sa bulle continue de rêver. Certains franchissent le pas, c’est le cas d’une communauté de blogueurs regroupés au sein de ZeVillage. Leur projet consiste à regrouper des télétravailleurs au sein d’un village normand, dans l’Orne. Une façon d’atténuer l’isolement des télétravailleurs et de créer des synergies de compétences. Une bien belle idée qui permet aussi de lutter contre la désertification des campagnes.

  • Lire aussi l’article sur le télétravail en voie de développement.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Sébastien
    3 mai 2007 - 23h01

    Le télétravail est quelque chose qui personnellement pourrait assez bien me convenir. C’est, dans le fond, un peu ce que je fait avec l’activité de correspondant local de presse car une fois mon travail de recherche et d’interview effectué, j’ai le choix entre soit aller à la rédaction pour taper directement sur leur logiciel, soit rester à la maison pour taper tranquillement un article et le renvoyer à la rédaction. Avoir un job qui me permet de gérer mon travail depuis la maison ne me déplairait pas mais dans la mesure où je ne serais pas complètement coupé du monde.

  2. Frédérique
    4 mai 2007 - 18h37

    Le télétravail j’ai testé un an et demi : pas coupée du monde parce qu’il y avait quasi un réunion par semaine (pas de réunion téléphonique, elles nombreuses, je parle de « présentiel »).
    Par contre le piège pour moi ça a été les horaires : impossible de les respecter, je pouvais ne lever le nez de l’ordi qu’à 21h passées… En général du 10 à 12h par jour donc…
    Bref, il faut avoir une organisation, un cadre bien ficelés pour ne pas se laisser déborder (privé/pro, dans un sens comme dans l’autre).

  3. Guillaume
    7 mai 2007 - 15h23

    Sur le papier, ça a l’air sympa….
    sauf que être chez soi sans structure environnante ça peut ne pas etre motivant… on sent peut-être moins la pression.
    convient pour des professions libérales ou freelance ou des comerciaux…

  4. FmR
    10 mai 2007 - 11h24

    C’est vrai que le risque du télétravail c’est d’avoir du mal à faire la « coupure ». Pour cela il faut essayer de s’aménager un coin bien séparé. Sinon on travaille le week-end et le soir. Les clients abusent parfois de cette disponibilité en demandant des délais qui impliquent de travailler quand les autres dorment…

  5. Xavier
    15 mai 2007 - 12h17

    Merci de ce lien vers Zevillage.

    Pour info, nous publions un petit manuel (gratuit) pour aider les personnes intéressés à passer au télétravail :
    http://www.zevillage.net/2005/05/co

    Une première piste pour réfléchir au sujet.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.