Fermer
menu

Le taux de chômage nouveau est arrivé

Comme le Beaujolais, le nouveau millésime du taux de chômage vient d’être dévoilé en ce mois de novembre. Le verdict est tombé : 8,4. Ce n’est pas le degré d’alcool mais le taux officiel du chômage en France mis à plat après des mois de polémique. Ce taux, qui intègre les chômeurs des Dom-Tom, colle enfin aux critères du BIT (Bureau International du Travail). Désormais trimestriel, ce chiffre officiel inaugure aussi une nouvelle définition du chômeur comme l’explique un article de Libération : « Pour être comptabilisé comme chômeur, il ne faudra plus seulement être inscrit à l’ANPE, mais être en recherche active d’emploi : envoyer des CV, aller à des entretiens… »

Mais pour le collectif de statisticiens ACDC, les Autres Chiffres du chômage, le compte n’y est toujours pas. Car comme par hasard ce taux de chômage est quasiment le même que celui du mois de juillet qui était vivement contesté. Thomas Coutrot d’ACDC parle dans une interview accordée à Libération d’un « simple escamotage » et même de « prestidigitation ». Tout cela pour masquer une baisse du chômage moins spectaculaire que celle qui avait été annoncée auparavant. La polémique sur les chiffres du chômages n’est donc pas terminée, tant il est difficile de distinguer le vrai du faux. Un peu comme le Beaujolais, ce taux de chômage nouveau a un arrière-goût de banane…

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.