Fermer
menu

Attention, toucher votre paie peut vous tuer !

Billets pocheToucher sa paie peut nuire gravement à la santé du salarié, voire lui être fatal selon une étude américaine. Le professeur William Evans, de l’Université catholique de Notre-Dame aux Etats-Unis, affirme en effet que les personnes qui viennent d’être payés sont plus susceptibles de mourir que les autres… Hum, une affirmation qui parait plutôt folle mais pour laquelle le scientifique a une explication. Après avoir touché leur salaire, les employés quels qu’ils soient ont tendance à augmenter « leur activité économique » : sorties, soirées arrosées, voyages, etc. Soit des d’activités potentiellement plus mortelles ! Brr…

« Les « killer paydays » : le salaire de la peur..
Selon l’étude menée par William Evans (voir son interview vidéo en anglais), les morts dues aux accidents de la circulation, aux crises cardiaques et à la toxicomanie sont donc plus fréquentes le jour de la paie ou dans les jours qui suivent. Pour en arriver à cette conclusion, il a étudié des Williamevansmillions d’enregistrements de décès d’américains pendant trois ans et plus particulièrement sur 4 catégories de personnes bien spécifiques tout de même : le personnel militaire, les séniors bénéficiant de la sécurité sociale, les familles ayant reçu des chèques de remboursement d’impôt en 2001 et les bénéficiaires de dividendes de l’Alaska Permanent Fund. En passant au crible le moment où chacun a été payé, le professeur a constaté une mortalité accrue juste après qu’ils aient touché leur argent. Les personnes fraichement payées auraient un comportement plus « risqué » que les autres en « profitant » de leur paie.

Un constat dont l’ampleur a apparemment surpris le chercheur américain : « Nous avons constaté une mortalité accrue après le jour de paie pour les groupes jeunes ou vieux, aux revenus faibles ou élevés comme pour les personnes mariées ou célibataires » explique-t-il. Entre fin de mois et fin du moi, il n’y a qu’un pas… Comme quoi l’argent ne fait pas forcément le bonheur des salariés, même s’il y contribue fortement quand même non ?!

© RG. – Fotolia.com

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Sophie
    5 juillet 2011 - 15h25

    C’est sûr : si l’argent ne fait pas le bonheur des salariés, alors autant les faire travailler gratis; pas vrai ?

  2. Priscilla
    5 juillet 2011 - 15h34

    Comme on dit, il ne fait pas « forcément » leur bonheur, mais il y contribue bien évidemment ! D’où ma précision 🙂

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.