Fermer
menu

Le poids des clichés pèse sur les salariés hommes

Rapport orseQue les hommes deviennent eux-aussi des acteurs de l’égalité professionnelle, tel est l’objectif de l’Observatoire de la Responsabilité Sociétale des Entreprises. Deux expertes, Brigitte Grésy et Sylviane Giampino, se sont ainsi entretenues avec une vingtaine d’hommes cadres et dirigeants du monde de l’entreprise. Suite à ces entretiens, elles ont remis un rapport à l’Orse sur « Le poids des normes dites masculines sur la vie professionnelle et personnelle d’hommes du monde de l’entreprise ». Le constat est ambivalent. Les hommes peinent à trouver leur place dans un monde professionnel qui change, entre affirmation des femmes, désir d’une meilleure conciliation vie pro/vie perso et clichés persistants…

Le poids des normes masculines

Des stéréotypes masculins pèsent en effet sur les salariés hommes : il faut être un gagnant, ne pas montrer ses faiblesses, être un leader, faire partie du « clan »… Parmi les hommes interrogés par l’Orse, beaucoup disent rejeter ces « normes masculines ». Mais quelques contradictions subsistent. Les femmes sont des partenaires professionnelles appréciées mais elles sont petit à petit vues comme des concurrentes voire sont l’objet de soupçons. Les femmes managers sont soupçonnées de favoriser les mères plutôt que les pères et de faire fi de la paternité. Mais peut-on vraiment leur reprocher après tout ? Les jeunes cadres pères de famille vivent mal cette injustice et dénoncent également les risques de la discrimination positive.

Entre perte des repères et ajustements nécessaires

Les difficultés vécues par les hommes viennent également du fait qu’ils doivent faire face à une double dépossession : ils ne sont plus les « maîtres » du monde du travail, et ne représentent plus la seule source de revenu au sein du foyer. Des ajustements sont donc nécessaires dans la sphère privée comme la sphère professionnelle et dans ce cadre, les jeunes hommes semblent mieux s’adapter que leurs ainés.
Parmi la vingtaine de cadres sondés par l’ORSE, deux sont les seuls du couple à travailler. Pour la plupart, le fait que leurs femmes travaillent est rassurant et constitue même « une caution de réussite de leur modèle égalitaire ». Bref, que du positif ! Cependant, ce sont pour la plupart les épouses qui ont mis en place des aménagements d’emploi du temps pour s’ajuster aux impératifs familiaux.

Le rôle à jouer des entreprises

Les hommes sont donc en train d’expérimenter de nouveaux réglages entre famille et travail et il est désormais plus difficile d’avancer pour ceux clivant ces deux sphères. La parité au travail est en effet indissociable de l’égalité au sein du foyer. Mais si la division sexuelle des rôles à la maison et au travail s’estompe peu à peu, la division mentale persiste. « Comment vais-je faire pour mon travail ? » se disent-ils alors qu’elles se demandent « Comment vais-je faire pour les enfants ? ». La preuve pour les deux expertes qu’il est indispensable de travailler sur la question des stéréotypes dès l’enfance, en famille comme à l’école. Et en intégrant une meilleure prise en compte de la parentalité pour les deux parents, les dirigeants peuvent permettre une meilleure égalité au travail. Il serait cependant intéressant de faire une analyse plus large du ressenti des salariés et d’interroger les non-cadres…

Brigitte Grésy, Inspectrice des Affaires Sociales et co-auteure du rapport :

François Fatoux, Directeur de L’ORSE :

Accéder au rapport de l’ORSE. Voir d’autres articles sur le sujet : sur le blog En Aparté, le blog Elle Active et L’Express Emploi.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Chris
    14 mai 2012 - 19h17

    Sujet crucial. L’homme perd progressivement sa domination dans l’entreprise, et c’est normal. Mais en parallèle, peu nombreux sont les hommes qui savent définir un nouvel équilibre, et se sentir valorisés à travers d’autres rôles (mari, mère, loisir, asso…).
    Il y a encore du travail à faire pour changer les mentalités !
    J’en sais quelque chose : je suis un homme !
    Chris – http://www.jobtrouveur.com

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.