Fermer
menu
Théma Emploi et Handicap : Découvrez les initiatives de nos partenaires

L’aménagement raisonnable, l’autre obligation des employeurs sur le handicap

L’obligation d’emploi de travailleurs handicapés est désormais entrée dans les mœurs. Mais connaissez-vous « l’obligation d’aménagement raisonnable », qui consiste à assurer l’égalité de traitement d’un travailleur handicapé ? Cette autre obligation, dont on parle peu, est pourtant constitutive d’une discrimination si elle n’est pas respectée, et son non-respect entraîne des sanctions pour l’entreprise incriminée. Pour aider les employeurs, acteurs de l’emploi et magistrats à s’emparer de ce sujet, le Défenseur des droits vient de publier un guide pratique.

La situation des personnes handicapées reste préoccupante

Un taux de chômage deux fois supérieur à celui de l’ensemble de la population, une forte exposition au chômage longue durée, taux de retour à l’emploi plus faible, une précarité élevée… L’emploi constitue le premier domaine des réclamations adressées au Défenseur des Droits. Les discriminations liées au handicap sont encore nombreuses, malgré l’obligation d’emploi instituée par la loi n°87-517 du 10 juillet 1987, selon laquelle : « Tout employeur occupant au moins 20 salariés, doit employer des travailleurs handicapés dans une proportion de 6 % de son effectif salarié ».

Accès à l’emploi, de promotion, d’accès à la formation, de salaire… La discrimination est partout, et beaucoup de travailleurs voient leur inaptitude se solder par un licenciement. Des progrès importants restent donc à faire à tous les niveaux.

L’aménagement raisonnable, c’est quoi ?

Aménagements en termes d’adaptation des locaux, des horaires, de matériel ou de sensibilisation des équipes… Il paraît en effet difficile d’employer une personne handicapée dans de bonnes conditions sans procéder à minima à des adaptations au sein de l’entreprise.

Et pourtant, l’obligation d’aménagement raisonnable reste largement méconnue des employeurs et plus généralement des acteurs de l’insertion professionnelle des personnes handicapées. Elle est donc peu respectée. Le refus de l’employeur de prendre des mesures en ce sens peut être constitutif d’une discrimination sauf s’il démontre qu’elles constituent, pour lui, une charge disproportionnée. Constatant qu’il n’existait aucun cadre de référence pour la mise en œuvre de cette obligation, le Défenseur des droits a donc décidé d’élaborer un guide afin d’accompagner les employeurs dans leur prise de décision.

Tout pour agir

Mise en place de « mesures efficaces et pratiques » (aménagement et adaptation des locaux, des horaires, de matériel ou de sensibilisation des équipes…) ; aides des fonds pour l’insertion professionnelle des personnes handicapées notamment, Agefiph et FIPHFP ; détails sur l’articulation de l’obligation d’aménagement avec les autres obligations (d’emploi, de reclassement…)…  Les employeurs trouveront dans le guide toutes les informations pratiques dont ils ont besoin pour appliquer l’obligation et optimiser l’intégration de leurs collaborateurs handicapés avec de nombreux exemples (de jurisprudence et de situations traitées par le Défenseur des droits) et des mesures efficaces et pratiques au cas par cas en fonction des besoins.

« L’employeur doit démontrer qu’il a fait appel à tous les dispositifs pour maintenir le salarié en emploi » explique Fabienne Jégu, conseillère experte handicap et coordinatrice du guide au site faire-face.fr.

Suivez le guide ! (Cliquez sur la photo)

 

 

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En vous abonnant, vous acceptez les CGU

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. TOTE
    22 janvier 2018 - 16h32

    Je suis reconnu RQTH. Depuis 2012 date à laquelle j’ai signaler à ma direction ma situation d’handicap, j’ai été remercier.
    Actuellement je suis sans travail depuis 2012. Mon statut n’encourage pas à l’embauche.
    Pourriez-vous m’aider à retrouver du travail ?
    J’ai une retraite à payer.Je ne sais pas si j’y arriverai !?
    Cordialement,
    Mr Pascal Simplice TOTE.

  2. boisson
    22 janvier 2018 - 16h33

    je cherche du travail comme technico-commercial

  3. Yardin betty
    22 janvier 2018 - 16h59

    Je me prénomme Mme Yardin Betty je suis reconnue travailleur handicapé à la suite d un AVP en 2015 depuis je suis à la recherche d’un emploi sans succès et cela et dommage de voir à l’époque où l’on est de voir cela .

  4. Lyp
    22 janvier 2018 - 17h01

    Allergies et intolérances sont parfois invalidantes!
    Quelles solutions préconisées?

  5. SEROUX
    22 janvier 2018 - 18h39

    Créer de nouveaux textes, de nouvelles normes et prétendre qu’employer un travailleur handicapé est rentrer dans les mœurs, je trouve cela désopilant. Venez voir le parcours du combattant des travailleurs handicapés et constater à quel point les discours sont a des années lumière de la réalité.
    Osez faire le même parcours que ces milliers de personnes et vous constaterez que l’employabilité des TH est encore loin du compte et pourtant certains (pour ne pas dire la plupart) sont autant compétents que des personnes dites valides.
    OSEZ

1 commentaire supplémentaire

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.