Fermer
menu

Lady boom dans les grandes entreprises

Femmescac40Le taux de féminisation des Conseils d’Administration des entreprises du CAC 40 a fait un véritable bond en avant selon une enquête de CapitalCom, agence de communication financière. Il est en effet passé de 10,5% en 2009 à 15,3% cette année. Sur 576 postes d’administrateurs au sein du CAC 40, 88 sont occupés par des femmes. Pour Caroline de la Marnierre, Présidente de CapitalCom, « l’évolution de ce taux qui était en stagnation totale depuis plus de 5 ans, démontre l’existence d’un vivier de femmes ‘administrables' ». Cette augmentation du nombre de femmes cooptées est donc très encourageante.

Une ouverture relative des grands groupes

Même si « la route est encore longue » selon CapitalCom, le palier des 20% de femmes dans les CA est déjà atteint par 12 grands groupes soit 30% d’entre eux. parmi eux, Axa, Bouygues, Crédit Agricole, ou encore Société Générale… LadyboomgraphiqueC’est Vivendi qui détient le meilleur score avec 30% tout rond de femmes au sein de son Conseil d’Administration. Et au total, 5 fois plus de femmes qu’en 2009 ont été cooptées cette année. Profil-type de la femme administratrice : 54 ans en moyenne, a rejoint le Conseil entre 2008 et 2010, et est dirigeante (à 51%).

Seul hic, comme en 2009 aucune femme administratrice n’est membre du Comex, (le Comité exécutif de l’entreprise) et seuls trois grands groupes n’ont encore intégré aucun membre féminin dans leur Conseil et continuent de jouer les mauvais élèves. Mais avec la proposition de loi la relative « à l’accès des femmes aux responsabilités professionnelles et sociales » déposée par Marie-Jo Zimmermann et Jean-François Copé, ces sociétés auront 3 ans, à compter de la promulgation de la loi, pour nommer 20% de femmes, et jusqu’à 6 ans pour en nommer 40%… Pour certaines entreprises, il est plus temps de se mettre à l’ouvrage.

Crédit photo : Fotolia

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Hypathie
    25 août 2010 - 17h22

    On se console comme on peut ! Parler de bond en avant c’est nettement exagéré, je dirais plutôt un tout petit pas pour les femmes. Et les salles de marché des banques où trader ne prend que le masculin, avec les prises de risques insensés, le manque de sang froid et le grégarisme qui sévissent ? Où en est-on ? Ils nous ont quand même précipité dans la récession que nous vivons depuis deux ans !

  2. FmR
    25 août 2010 - 18h30

    C’est vrai que les traders c’est un bon exemple de profession exclusivement masculine, avec les politiques aussi. Il serait temps de changer de système.

  3. nanou
    27 août 2010 - 12h39

    Aller les filles, on se bouge là !
    C’est aussi de notre faute:
    – un bébé et voilà qu’on néglige notre emploi pour un congés parental
    – le mari n’a qu’à bien se tenir quand il met les pieds à la maison
    – on oublie d’être une femme pour devenir une mère
    et notre ambition s’étiole.
    Alors que l’on ait les diplômes ou non, c’est notre force de caractère et de persuasion, voire nos agréables arguments qui feront la différence.

  4. Hypathie
    27 août 2010 - 18h58

    @ Nanou : autant je peux m’énerver sur le manque de combativité des femmes qui ne contestent pas ou ne saisissent pas la Halde, les DDTE ou les tribunaux des discriminations qu’elles subissent partout, autant je ne suis pas d’accord avec ce commentaire. Ce n’est pas la faute des femmes si les réunions sont après 18 heures, si les hommes ne « crochent » pas dans les travaux ménagers leur faisant faire double journée, et si les magazines féminins leur reprochent de ne pas savoir choisir leurs soutien-gorge pour garder Jules à la maison. Quand aux « agréables arguments » je préfère ne pas chercher à comprendre ce que cette phrase veut dire. Les compétences des femmes doivent être jugées pour ce qu’elles sont, pas par des jolis sourires ni des courbettes ! Les mecs ne sourient pas, ils demandent leur dû, une promotion ou une augmentation de salaire par ex, sans mettre en avant d’autres arguments que professionnels : résultats, ancienneté, réussite. Je ne vois pas pourquoi les femmes devraient mettre en avant « d’autres arguments ». Equité, Egalité.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.