Fermer
menu

La sieste : plébiscitée par les salariés, tabou pour les employeurs

Les Français piquent régulièrement du nez au travail. Et pourtant, malgré tout le bien qu’il en est dit, la sieste reste un sujet tabou en entreprise. Et si on remplaçait enfin les pauses café par des pauses sieste ? C’est la question sur laquelle a enquêté la startup britannique eve Sleep, en collaboration avec Opinion Way, pour réaliser un état des lieux des Français et de la sieste au travail.

80% des salariés français piquent du nez

Selon l’étude, 80% des français ressentent le fameux « coup de barre » au cours de leur journée de travail. Un phénomène à ne pas prendre à la légère puisque seuls 2% déclarent ne jamais ressentir de fatigue.

fatigue-des-salariés

Au-delà de ces chiffres édifiants, l’impact de ces baisses d’énergie est bien réel : 72% des sondés estiment que cette fatigue a un impact négatif sur leur travail et qu’elle influe fortement sur leur niveau de créativité et leur résistance au stress.

26% la pratiquent de temps en temps (en catimini !)

Selon l’enquête d’eve Sleep, 49% des actifs estiment que la sieste au travail est le meilleur moyen de remédier à la fatigue journalière. 26% la pratiquent d’ailleurs déjà de temps en temps. Mais ils le font de façon cachée, sans endroit adapté à cet effet. Qu’en pensent les chefs d’entreprise et les managers ? 73% des salariés interrogés ignorent l’opinion de leur dirigeant quant à la sieste au travail. Signe que le sujet reste tabou.

sieste-la-solution

Toujours selon la start-up britannique, seuls 12% des dirigeants sont actuellement ouvertement favorables à la sieste au travail en France, et 15% des actifs y sont réfractaires : la sieste est encore mal vue dans le monde du travail en général dans l’Hexagone. Pourtant, que ce soit aux Etats-Unis avec des pionnières comme Ariana Huffington, ou en Chine, où la sieste sur le lieu de travail est même obligatoire, d’autres cultures l’intègrent.

opinion-dirigeants-sieste

En parler à son boss ou pas ?

Les sondages et les enquêtes sur la fatigue des salariés français ne manquent pas. Ils sont les premiers à témoigner de leurs rythmes effrénés et à revendiquer le droit à la sieste au bureau. Toutefois, au moment d’en parler à leurs supérieurs, l’affaire se complique.

« Jusqu’ici tabou dans nos pays industrialisés, la fatigue au travail (et donc la sieste) est un vrai sujet de société, qui mérite qu’on s’y intéresse tant ses bienfaits sont avérés » – Charles Digby-Smith, Country Manager d’eve Sleep France.

Et parmi ces bienfaits les plus souvent cités, on retrouve le bien-être des collaborateurs, ainsi que l’efficacité et la performance de l’entreprise.

infographie-enquete-sieste

infographie-enquete-sieste-

 

 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Abalone
    21 juin 2016 - 9h56

    Ou l’on voit encore une fois la vision étriquée des employeurs français (et pas que des petits) ! Ils y gaganeraient en productivité et financièrement, mais non, c’est mal vu, on préfère avoir des salariés stressés et fatigués 🙂

    Il en va de même pour le télétravail…

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.