Fermer
menu
Théma Emploi et Handicap : Découvrez les initiatives de nos partenaires

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé : pour qui ? Pourquoi ?

Etre reconnu travailleur handicapé permet d’avoir accès à un ensemble de mesures mises en place pour favoriser l’insertion professionnelle des personnes en situation de handicap et leur maintien dans l’emploi. Les démarches pour obtenir cette reconnaissance s’effectuent auprès de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH).

Qu’est-ce que la reconnaissance du travailleur handicapé ?

La reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) est une décision administrative qui accorde aux personnes en situation de handicap une qualité leur permettant de bénéficier d’aides spécifiques. La prestation de compensation du handicap (PCH), l’allocation compensatrice pour tierce personne (ACTP) ou l’allocation de l’enfant handicapé (AEEH) à l’égard des jeunes de plus de 16 ans qui disposent d’une convention de stage, permettent d’obtenir la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé.

À lire également :
Handicap : quelle différence entre incapacité, invalidité et inaptitude ?

Qui est concerné ?

Est considérée comme travailleur handicapé « toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique ». La RQTH est un dispositif dont peut bénéficier toute personne souffrant d’un handicap mais aussi toute personne souffrant d’une maladie chronique (asthme, diabète, hépatites etc…) ou d’un problème de santé ayant des répercussions au travail (rhumatisme, problèmes de vue, allergies etc…).

À lire également :
L’aménagement raisonnable, l’autre obligation des employeurs sur le handicap

Que signifie être reconnu travailleur handicapé ?

Demander la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé c’est faire reconnaître officiellement par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées son aptitude au travail suivant ses capacités liées au handicap. La CDAPH peut ne pas reconnaître la qualité de travailleur handicapé. Dans ce cas, elle conclut soit à l’impossibilité d’accéder à tout travail soit, à l’inverse, à la possibilité d’accéder normalement à un travail (absence de handicap reconnu).

À lire également :
Le montant de l’allocation adulte handicapé (AAH) va être revalorisé, sous conditions

Comment être reconnu travailleur handicapé ?

La demande de RQTH est déposée auprès de la Maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du lieu de résidence du demandeur. Elle s’accompagne de toutes les pièces justificatives utiles (certificat médical entre autres) et du formulaire de demande unique. La demande peut être présentée par la personne en situation de handicap ou son représentant légal. L’évaluation de la demande de RQTH et de l’orientation professionnelle est effectuée par l’équipe pluridisciplinaire de la MDPH. Sur la base de cette évaluation, des préconisations sont formalisées dans un plan personnalisé de compensation (PPC). La RQTH (qui dure entre un et 5 ans renouvelable) est accordée par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées.

(Photo : www.istockphoto.com/Solstock).

Recevez l'essentiel de l'actualité RH

En cliquant sur "Recevoir la newsletter", vous acceptez les CGU ainsi que notre politique de confidentialité décrivant la finalité des traitements de vos données personnelles.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.