Fermer
menu

La recherche d’emploi, « une épreuve usante »

Alors que le chômage vient d’atteindre un nouveau record avec 5,29 millions de demandeurs d’emploi inscrits à Pôle Emploi en mars 2015, l’association Solidarités Nouvelles face au Chômage (SNC) a décidé pour ses 30 ans d’analyser l’expérience vécue par les chômeurs et vient d’en publier les résultats dans « Affronter le chômage. Parcours, expériences, significations ». Désespoir, déception, épuisement, embûches, échecs, incertitude, renoncement… La recherche d’emploi est une véritable « épreuve » à laquelle il est bien difficile de se préparer. Et même quand le poste tant convoité est acquis, difficile pour les chômeurs d’être en confiance…

chômage_opt_blog

Entre activité intense et renoncement…

« Que signifie vivre en étant au chômage ? Quelles sont les conséquences de la privation d’emploi ? Comment le chômage modifie-t-il les rapports au travail et la socialisation des personnes ? » C’est ce que SNC a voulu savoir en commandant une véritable étude sociologique sur les chômeurs.

Sur la centaine de demandeurs d’emploi interrogés, de courte ou de longue durée, on y apprend que la plupart qualifie le chômage comme une « épreuve usante ». Concevoir un CV, faire des recherches sur les sites emploi, identifier les annonces, rédiger des lettres de motivation, développer son réseau, utiliser les réseaux sociaux… Autant de techniques indispensables à maîtriser pour le chercheur d’emploi dont les résultats ne sont aucunement garanties !

Les demandeurs d’emploi qualifient également la recherche comme une « activité sans limite », qui peut devenir « envahissante », et de parcours « jalonnés d’embûches et d’échecs répétés ». Mais les périodes les plus difficiles sont celles qui consistent à attendre, tant l’écart est parfois grand entre les attentes et les résultats.

Quelles armes face au chômage ?

Loin de se décourager, beaucoup de chômeurs mènent des « actions de résistance » comme les appelle les chercheurs du CNRS : statuts alternatifs – retraite anticipée, invalidité -, activités informelles (travail au noir) ou création d’une activité…

D’autres ont trouvé aide et réconfort auprès d’un tiers : conseillers emploi ou acteurs associatifs. Au-delà de l’aide pratique apportée sur le CV et la préparation des entretiens d’embauche par exemple, ils ont trouvé auprès de ces personnes une oreille attentive et la possibilité de faire le point.

Un traumatisme durable

Si les conseils sont les bienvenus, ils se révèlent parfois « peu cohérents, divergents, instables, voire contradictoires ». Trouver un emploi est d’ailleurs davantage vécu par les demandeurs d’emploi comme un coup de chance par les sondés que le résultat d’une démarche logique. Et l’étude précise que le retour à l’emploi s’accompagne aussi pour certains d’un déclassement, soit une baisse du niveau de responsabilités, une baisse de salaire ou à un renoncement à des fonctions valorisées.

Pour ceux qui retrouvent un emploi, le chômage aura tout de même laissé des traces. « Si je pense à l’avenir, je suis pris d’angoisse. Automatique. […] Je faisais des cauchemars, oui, j’avais peur au début de perdre mon travail, et je faisais des cauchemars » témoigne un ancien demandeur d’emploi ayant passé 11 mois sans emploi.

> Aller sur le site Solidarités Nouvelles face au Chômage

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Chômette contre le chômage
    12 mai 2015 - 15h02

    Merci pour cet article ! Beaucoup de personnes ne mesurent pas la détresse intérieure provoquée par la perte de son emploi…

  2. Nathan – Blog Recherche d’emploi
    17 mai 2015 - 17h01

    Je suis recruteur, et je me suis retrouvé 3 fois au chômage ! Ce qui m’a personnellement perturbé, c’est de ne plus avoir les habitudes d’horaires qui font que vous partez le matin au boulot pour revenir le soir. Vous avez l’impression d’être en faute… Mais c’est aussi un formidable moment pour se remettre en cause et avoir de nouveaux projets. Encore faut-il qu’il n’y ait pas immédiatement de problème financier…
    J’ai depuis créé un blog pour aider les chercheurs d’emploi : le club-recherche-emploi.com.

    Amicalement,
    Nathan

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.