Fermer
menu

La France, le pays où on travaille le moins ?

Vus de l’étranger, les Français passent souvent pour être des fainéants préférant l’oisiveté au travail. Mais ce cliché aurait-il un fond de vérité ? C’est ce que semble montrer la carte ci-dessous basée sur les données de l’OCDE. C’est le site Visual Statistix qui l’a réalisée pour déterminer un classement des pays où on travaille le plus… et le moins. 

Cocorico !

Seth Kadish, statisticien passionné par les données publiques, a réalisé une carte répertoriant 33 pays membres de l’OCDE. Pour chaque pays il a utilisé 3 variables : la durée du temps de travail moyenne par personne, l’âge effectif de départ à la retraite (à ne pas confondre avec l’âge légal de départ) et l’espérance de vie moyenne.
Il a également calculé un « work score » basé sur le nombre d’années passées à la retraite. Les pays ayant un score au-dessus de zéro (en bleu sur la carte) sont considérés comme ceux où on passe moins de temps à travailler, alors que ceux qui obtiennent un score négatif (en orangé) sont plutôt des pays de « workalcoholics ».
Résultat, la France est en tête des pays où on travaille le moins, devant l’Allemagne, le Luxembourg et la Belgique. A l’opposé de ces pays européens, le Mexique, la Corée du Sud et le Chili travaillent plus que la moyenne, mais pas forcément pour gagner plus.

Carte-Workforce

Les Français sont aussi plus productifs

Le statisticien n’en tire pas de conclusions particulières et oublie toutefois une donnée importante. La France est certes réputée pour être le pays des 35h et est aussi largement en tête des pays où on a le plus de jours de congés. Mais c’est aussi un des pays où la productivité est la plus élevée. En 2007, la France était ainsi le 4ème pays le plus productif derrière les Etats-Unis (1er), le Luxembourg et la Belgique. Et aujourd’hui, elle est toujours dans le peloton de tête des pays les plus productifs en Europe. Rien d’étonnant donc à ce qu’on travaille moins du moment qu’on travaille mieux !

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Kevin
    24 septembre 2013 - 15h45

    Et oui, voilà une réalité…
    Mais je ne vois pas en quoi le fait d’être plus productifs que les autres nous autorise à travailler moins…
    La productivité se mesure par rapport à une unité de temps (exemple : X articles produits / heure).
    De ce fait, en étant plus productifs mais en travaillant moins que les autres…nous sommes et serons toujours derrière…cqfd

  2. FmR
    24 septembre 2013 - 17h13

    @ Kevin : ce n’est pas le fait d’être plus productif qui « nous autorise à travailler moins », la réduction du temps de travail est une tendance lourde dans les pays européens depuis le siècle dernier. Le lien de cause à effet est plutôt dans l’autre sens. Et si vous parlez en termes de compétitivité, c’est plus le coût du travail qui va déterminer si nous sommes « devant » ou « derrière » les autres.

  3. Catherine
    24 septembre 2013 - 22h17

    EUh… Le but du progrès doit il être :
    1° de créer du stress et des horaires impossibles (cf certains cadres sur des fonctions supports tournant comme des hamsters steriles dans des réunions peu efficaces et s’en gargarisant.. ).
    2 de libérer l’être humain des tâches serviles en lui octroyant plus de temps pour les siens et son épanouissement collectif et individuelle ?
    Je suis affligée par certains propos teintés d’une idéologie pseudo ultra libérale, qui consiste à faire croire que la performance est l’unité de mesure du bien être. Les rentiers pourvus de stock options ne semblent guère la question..
    Sans compter qu’en France, le taux d’activité féminin est très élevé. Par foyer, le temps effectif travaillé est probablement plus élevé qu’ailleurs…

  4. Julien
    25 septembre 2013 - 11h09

    Effectivement votre article rejoint les conclusions du rapport annuel UBS Princing and Earnings et les dernières stats OCDE:
    -La France est le pays ou on travaille le moins avec circa 1500h travaillées.
    -La France a un PIB/heure travaillée qui est dans les plus élevé (avec 60USD/h).
    Julien | http://www.ajobilove.net

    Rapport pdf UBS: http://www.ubs.com/global/en/wealth_management/wealth_management_research/prices_earnings.html
    OCDE:
    http://stats.oecd.org/Index.aspx?DataSetCode=LEVEL&lang=fr

  5. VA
    26 septembre 2013 - 19h23

    @Kévin Peut on faire un tel raccourci? La relation productivité*temps de travail n’est pas linéaire.

    Viendrait un moment où une durée « excessive » de travail ferait décrocher la productivité.

    Certe pourrions nous espérer compenser cette baisse de rendement par le nombre mais pour combien de temps?

    Qui plus est cette étude se dit bien impartiale. Chacun appréciera donc le résultat selon ses propres valeurs: privilégions nous la productivité, le loisir ou le juste temps nécessaire a travailler pour profiter d’un temps libre durable et de qualité?

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.