Fermer
menu

Mais où sont les femmes ingénieures ?

Barbieengineer2La part des femmes dans l’ingénierie diminue. Les dirigeants des grands groupes ont beau annoncer la mise en place d’un management paritaire, pour la première fois depuis plus de 20 ans, la proportion de femmes ingénieures a baissé : on en comptait 118.740 en 2008 en France, elles sont finalement 117.700 en 2009, soit environ un millier de moins, et ne représentent plus que 17% sur l’ensemble des ingénieurs.

On manque de jeunes ingénieures, mais également de responsables. Depuis 3 ans, la part de femme ayant des responsabilités accrues en termes de management n’a pas bougé et reste à 12%. Il semblerait que même très qualifiées, les femmes ne profitent pas pour autant de l’évolution professionnelle. C’est ce qu’on appelle se heurter au plafond de verre.

Les stéréotypes ont la vie dure

61% des femmes ingénieures ont aujourd’hui moins de 35 ans. Agronomie et chimie, ainsi que les filières généralistes ont toujours été leurs domaines professionnels de prédilection. Dans le secteur de l’énergie, le nombre de femmes ingénieures a tendance a stagner. Certaines entreprises comme Assystem avec son réseau «Femmes d’énergie» se mobilisent pour accompagner la féminisation de la profession, mais cela prend du temps. Ces dernières années, leur proportion diminue même dans les filières traditionnellement féminines et augmente dans celles « habituellement masculines » comme le génie civil, le BTP, la physique, la mécanique. Mais dans les STIC (Sciences et Technologies de l’Information et de la Communication), leur part recule. Pourtant, c’est le secteur qui offre aux femmes un meilleur taux d’emploi et des salaires supérieurs à celui de l’ensemble des ingénieurs… Paradoxal non ?

Dans l’informatique, les femmes ne sont que 13%. Mais selon une récente étude, elles ont beau se sentir à part, elles ne se rebellent pas pour autant. Pires, elles s’autodévaluent ! Eh oui, qui dit nouvelles technologies ne dit pas forcément nouvelle façon de penser… Les manuels d’écoles des filières scientifiques sont encore bourrés de stéréotypes et les ingénieures en poste ont toujours à subir des remarques sexistes de la part de leurs collègues masculins…

« Tu seras informaticienne ma fille… »

Pourtant la profession fait rêver. Il y a quelques temps, Mattel lançait un sondage destiné à aider la prochaine Barbie à trouver sa voie professionnelle, dans la série des « Barbie I can be ». BarbiedatadivaC’est Barbie Ingénieure informatique qui a remporté les votes des internautes. Une geekette chic qui ne manque pas d’arborer les accessoires en conséquence : un laptop rose bonbon, un smartphone et une tenue brodée de circuits imprimés. Une tendance qui se confirme comme le prouve le blog « Mademoiselle fait centrale » ouvert par l’école Centrale pour attirer les futures ingénieures. L’avenir nous dira si de son côté, la Barbie Informaticienne a tenu le choc face à Barbie Présentatrice TV auprès des petites filles à Noël.

Et si c’était ça le secret pour attirer la jeune génération ? L’image d’une femme ingénieure chic et geek, qui assume sa féminité tout autant que les responsabilités. Tant qu’on veuille bien lui en donner. Car ce n’est pas tout d’aller au-delà des clichés, encore faut-il que messieurs suivent, et que mesdames prennent confiance.

Source : étude Mutationnelles 10 de Claudine Schmuck. A consulter en annexe.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Hypathie
    10 décembre 2010 - 18h51

    Un début d’explication : il suffit d’aller traîner ses chaussures à talons comme moi dans une boîte d’ingénierie ou encore dans une entreprise industrielle, pour comprendre le cafard noir que c’est ! Les boîtes de mecs ingénieurs, c’est triste, triste, triste… Il n’y a pas de couleur, ça ne rigole pas, et jamais un mot plus haut que l’autre. Quand on a une personnalité un brin histrionnique on détonne, et le consensus mou voire baveux c’est vite TRES ennuyeux. Donc, tant qu’on verra des mecs pas vraiment finis et à futals trop court sur chaussettes blanches dans ces endroits-là, ça ne sera pas attirant, pour rester polie.

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.