Fermer
menu

La CFDT veut dépoussiérer son image de syndicat à papa

« Pour vous, un adhérent CFDT, c’est quoi ? Bah, c’est un type avec une barbe, en tongs avec un T-shirt de Che Guevara ». Dans l’imaginaire commun, il porte aussi des pancartes, crie « on n’est pas content  » et brûle des pneus. Cette image réductrice, la CFDT veut s’en « débarrasser ». Pour y parvenir, le syndicat a choisi l’arme de l’humour en diffusant un court spot se moquant de l’image de ses membres. Autre objectif de la vidéo : recruter de nouveaux adhérents et gagner en représentativité face à la concurrence de la CGT.

Ce n’est pas la première fois que le premier syndicat de France – en termes d’adhérents – joue avec les codes du genre. Pour les élections syndicales de 2012, la CFDT avait parodié  le méchant de James Bond. Dans le rôle de Blodfled, François Chérèque, tapi dans une base secrète, tenait un chat empaillé à la main. Drôle à défaut d’être vraiment efficace : avec moins de 10% de salariés syndiqués, la France a en effet l’un des taux de syndicalisation les plus faibles de l’OCDE…

 

 

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.