Fermer
menu

L’homosexualité toujours mal vue au travail

AutrecercleL’Autre Cercle, association nationale qui lutte contre les discriminations au travail liées à l’orientation sexuelle et l’identité de genre, vient de publier son enquête 2011 sur « la vie des LGBT au travail » (LGBT : Lesbienne-Gay-Bi-Trans). D’après les résultats de ce sondage qui fait suite à une première enquête réalisée en 2006, « peu de choses ont évolué, malgré l’existence de Charte, Label, Norme et politiques diversité » dans les entreprises.
20% des personnes interrogées considèrent en effet que le climat dans l’entreprise leur est hostile. C’est particulièrement le cas dans des secteurs comme l’industrie et l’enseignement. Chose étonnante, la situation dans les grandes entreprises semble également plus difficile que dans les PME. Les grands groupes ne seraient pas « gay friendly » alors qu’ils mettent plus souvent en place des politiques volontaristes de non-discrimination.

Moqueries et harcèlement
Parmi les comportements homophobes les plus courants, l’Autre Cercle recense les moqueries et plaisanteries (82%), le manque de respect (59%), la délation et propagation de rumeurs (29%), la mise à l’écart (24%) et le harcèlement (17%).
D’où une crainte d’être visible au travail et un certain silence « par crainte de conséquences négatives en termes de carrière et de dégradations des conditions de vie ». 47% des LGBT interrogés préfèrent donc ne pas en parler et 67% ne souhaitent pas être visibles de peur d’être discriminés.

Un autre plafond de verre
La mise à l’écart est d’autant plus injuste que, selon l’autre cercle, les personnes interrogées sont diplômées voire surdiplômées. Un phénomène équivalent à celui du « plafond de verre » pour les femmes…
« Les résultats de cette étude montrent globalement que le chemin va être long pour arriver à faire tomber les préjugés et les tabous dans le monde du travail » commente Catherine Tripon. « J’en appelle donc à l’exemplarité des employeurs qui, sur ce sujet là, vont devoir forcément avancer et avancer vite! L’évolution des mentalités et la reconnaissance du PaCS et de l’homo-parentalité impactent le modèle social français y compris dans la vie professionnelle » ajoute la porte-parole de la Fédération de L’Autre Cercle.

Voir les résultats de l’enquête sur le site de l’Autre Cercle.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.