Fermer
menu

L’entreprise moderne, un univers impitoyable ?

EmmanuellefriedmanVous travaillez dans ce qu’on appelle une entreprise et vivez mal cette mise en boite, alors le dernier bouquin d’Emmanuelle Friedman intitulé « Tu m’envoies un mail ? Chronique de l’entreprise moderne » vous intéressera sûrement. La journaliste s’est amusée à décortiquer avec humour l’univers de l’entreprise en 2010, quotidiennement rythmé par l’envoi des centaines d’emails et le bruit de la machine à café. L’histoire est celle d’une « jeune femme, nouvellement embauchée au sein du service communication d’une grande entreprise, qui tente de survivre dans cet univers surréaliste et impitoyable. » Dans son livre, elle raconte avec beaucoup d’ironie et une pointe d’acidité son quotidien et ses « collègues aux dents longues ». Pas de quoi dramatiser donc, le tout est de prendre du recul…

Stressé au travail, moi ?!

A la veille de la 7ème Semaine de la Qualité au travail qui se tiendra du 17 au 25 juin 2010, on peut justement se demander où en sont les entreprises question stress et ambiance de travail ?Zenoustresse L’Observatoire de la Vie au Travail (OVAT) vient justement de lancer une enquête « Zen ou stressé au travail ?«  à faire sur son site jusqu’au 25 juin 2010. Quoiqu’un peu long (10mn), il vous permettra peut-être de mesurer à quel point votre travail vous préoccupe, (ou pas) et combien de temps vous pourrez encore supporter certains de vos collègues, votre chef, etc. En attendant, vous pouvez toujours lire la chronique d’Emmanuelle Friedman pour décompresser !

« Tu m’envoies un mail ? Chronique de l’entreprise moderne » par Emmanuelle Friedman, aux Editions Privé, mars 2010, 16,90 Euros.

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.