Fermer
menu

L’emploi passe aussi par la mobilité

EmbouteillageDifficile de prétendre à un travail lorsqu’on est dans l’incapacité de se déplacer. Pour y remédier, des associations proposent des services de location de véhicules à des prix imbattables. A l’image de Voiture & Co qui a inauguré au mois de novembre sa neuvième « plateforme de mobilité » à Créteil, la seconde dans le Val-de-Marne. Son objectif ? Favoriser le retour des personnes en parcours d’insertion socioprofessionnelle dans le monde du travail. En 2010, près de 1400 personnes ont ainsi retrouvé la voie de l’emploi.

Vélos et scooters en location
« La mobilité est un des freins principaux à l’emploi. C’est pourquoi nous travaillons avec tous les acteurs locaux pour fournir un moyen de transport aux personnes qui ont décroché un entretien d’embauche ou une formation », explique Elodie Grivel, de Voiture & Co. Les plateformes de l’association Voiture & Co, Bougez vers l’emploi, mettent ainsi à disposition des vélos urbains, des vélos pliants, des vélos à assistance électrique, des scooters électriques et des voitures aux personnes qui en ont besoin. En amont, un conseiller détaille précisément la situation du bénéficiaire pour lui apporter une réponse cohérente sur l’aide matérielle à fournir. Le coût de la location varie ensuite selon les statuts des bénéficiaires : de 50 centimes à 1 euro par jour pour un vélo, ou encore de 2,50 euros à 5 euros pour une voiture.

Covoiturage et transport collectif
A ce dispositif s’ajoutent également une offre de transport micro-collectif et un service de covoiturage. La première « répond aux besoins des personnes les moins autonomes, en situation d’urgence ou en empêchement ponctuel de mobilité », explique l’association. Le second « permet l’autonomie tout en augmentant le taux de remplissage des voitures et en favorisant le lien social ». Pour les personnes sans permis, l’association les aide vers plus d’autonomie. « S’il y a une auto-école sociale près du lieu d’habitation d’un bénéficiaire on le lui recommande », poursuit Elodie Grivel.

Quel résultat ?
Une aide plus qu’utile. Depuis sa création en 2007 à la Ciotat, Voiture & Co a développé 9 structures de mobilité en France. En un an, la première créée dans le Val-de-Marne, a déjà accompagné 742 personnes. Sur l’ensemble du territoire, l’association estime qu’en 2010 1373 personnes ont pu retrouver un travail soit « 49% des bénéficiaires » ou encore « 19 358 heures de travail rendues possibles ».

Un boulot à mobylette
Autre association d’emploi solidaire, Mob 60 propose des deux-roues aux bénéficiaires picards du revenu de solidarité active (RSA) et aux personnes rencontrant des difficultés de mobilité, pour se rendre à un travail, à un entretien d’embauche, une formation. Elle loue des mobylettes à des prix imbattables : 5 euros la journée, 15 euros la semaine, 55 euros le mois. Depuis sa création en 2009, Mob 60 est venue en aide à 57 personnes. De quoi aller de l’avant…

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.