Fermer
menu

Le secteur aéronautique fait rêver

AeronautiquebourgetL’aéronautique et l’aérospatial recrutent en masse : 8000 embauches sont prévues en 2011 selon le Groupement des Industries Françaises Aéronautiques et Spatiales (GIFAS). Et le 49ème Salon du Bourget qui se tient jusqu’au 26 juin est l’occasion idéale pour le secteur de démontrer son dynamisme et toute l’étendue de ses métiers. Des besoins en personnel hautement qualifiés, en nouvelles compétences et des opportunités pour les jeunes ingénieurs… Il y en a pour tous, avec salaires attractifs à la clef s’il vous plait. Zoom sur un secteur en plein boom…

Boom, en vérité c’est peu dire. Avec des commandes en hausse pour l’aviation civile, un trafic aérien en croissance, des départs en retraite massifs, l’activité de l’aéronautique et l’aérospatial augmente plus vite que n’importe quel autre secteur économique. Ainsi, au Salon du Bourget, Airbus affiche clairement son dynamisme avec 730 commandes au total, un record historique pour le constructeur d’une valeur de 72 milliards de dollars et qui lui permet surtout d’écraser littéralement son principal concurrent, Boeing.

Des besoins partout
Pour accompagner cette croissance, Airbus annonçait début 2011vouloir recruter 1500 personnes en France cette année, dont 700 sur Toulouse. Le record historique de commandes au salon devrait encore faire augmenter les cadences.
Mais plusieurs grandes entreprises se partagent le marché et affichent de très importants besoins en main d’oeuvre. Ainsi, DCNS table sur 500 et 700 embauches en CDI en 2011. Safran a prévu de recruter plus de 1300 personnes pour la France dont plus de 1000 sur des profils ingénieurs et cadres et presque 300 personnes sur des profils etam (employés, techniciens et agents de maîtrise). Assystem envisage 1500 recrutements sur l’année dont 300 dans l’aérospatiale présentés lors du 49ème Salon du Bourget… Et Thalès compte embaucher 800 personnes dont 30% de jeunes diplômés. Des chiffres qui donnent le tournis ! Et les PMI-PME ne sont pas en reste…

Un secteur qui fait rêver les jeunes ingénieurs
Pour les jeunes et futurs ingénieurs, les opportunités sont donc nombreuses. Et l’industrie aéronautique fait rêver. EADS, filiale d’Airbus, fait partie des entreprises préférées des jeunes Salonbourgetingénieurs. « Un professionnel de l’aéronautique trouvera du travail dans tous les secteurs » rappellent Olivier Fourure, directeur de l’ISAE, et Marc Houalla, directeur de l’ENAC sur Le Monde. Et les salaires sont plus qu’attractifs : les diplômés des écoles d’ingénieurs peuvent toucher en moyenne un salaire compris entre 35000 et 40000 euros brut annuels (cf Les échos). Seul hic, le secteur est encore considéré comme trop élitiste et encore hermétique aux femmes. Si les écoles et des associations mènent des actions pour y remédier (l’exemple avec Elles bougent pour les femmes), ces points négatifs privent l’aéronautique de potentiels qu’il peine déjà à trouver.

Pour connaître les opportunités actuelles et rencontrer les entreprises, rendez-vous au 17ème salon de l’emploi, des métiers et des formations de l’industrie aéronautique et spatiale, du transport aérien et de la défense nationale, le « Forum Air et espace », qui se tient les 24, 25 et 26 juin au salon du Bourget. Les entreprises et les établissements de formation y accueilleront les lycéens, étudiants, jeunes diplômés et demandeurs d’emplois pour leur présenter toutes leurs opportunités d’emploi. Un évènement gratuit pour les étudiants.

Visitez le site du Salon du Bourget : www.salon-du-bourget.fr/fr

  • Crédits photos : © A. Ernoult – SUNLIGHT IMAGE (C. Verrier – Hans – Mokrani)

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.