Fermer
menu

10 bonnes raisons de poser ses vacances en juillet

En France, il y a ceux qui prennent leurs vacances en août, comme tout le monde, ou même en septembre. Et puis il y a les juillettistes, des privilégiés éclairés qui savent pourquoi le mois de juillet est le meilleur moment pour prendre des congés. Voici 10 arguments qui plaident en leur faveur.

Vacances-juillet

1. Partir avant les autres est un luxe

Quand vos collègues aoutiens doivent encore attendre de longues semaines avant de décompresser, vous voilà déjà loin du travail, la tête ailleurs. En plus vous pouvez les faire enrager en postant des photos de ciel bleu azur sur Facebook ou Instagram, alors qu’ils sont encore à suer dans l’open space, entourés de ventilos bruyants.

2. Les plages ne sont pas (encore) bondées

Partir en vacances au mois de juillet c’est un peu comme prendre ses congés hors saison : rien à voir avec la foule du mois d’août. Les lieux touristiques sont fréquentables, on peut aller au restaurant sans faire une heure de queue.

3. Partir en juillet coûte moins cher qu’en août

En juillet, on trouve encore pas mal de bons plans et à des tarifs raisonnables (avant le 14 juillet en tout cas). Ce n’est pas la zone rouge du mois d’août avec ses prix qui tabassent comme un soleil de plomb sur les calanques

4. Moins de risques d’imprévus sur votre lieu de vacances

Les vacances de juillet arrivent vite. L’une des qualités du juillettiste, c’est l’anticipation. Comme le rappelait fort justement le Figaro en 2012 « le juillettiste est un hédoniste organisé et prévoyant ». Il réserve ses vacances longtemps à l’avance et ne se risque pas à chercher un camping à la dernière minute. Ses vacances se déroulent parfaitement, comme prévu.

5. Les meilleurs festivals ont lieu en juillet

Comme le juillettiste est organisé, il a réservé ses billets depuis belle lurette pour les meilleurs festivals : ceux du mois de juillet. Les Vieilles Charrues, le Festival d’Avignon, les Francofolies de la Rochelle, les Eurockéennes de Belfort… Les plus grands événements culturels sont programmés au 7e mois de l’année et normalement, tout devrait bien se passer du côté des festivals (sauf météo capricieuse).

6. Les jours sont encore très longs

Les soirées barbecue jusqu’au coucher du soleil, c’est vraiment en juillet qu’on peut en profiter. Au plus près de solstice de juin, les juillettistes savent à quel point c’est bon d’être « sous le soleil exactement ».

7. Les autres vacanciers sont des juillettistes

Ce n’est pas une légende, le profil des juillettistes n’a rien à voir avec celui des aoûtiens : moins d’enfants mal élevés, pas de malotrus qui s’installent à 2 cm de votre serviette… Les juillettistes sont une espèce à part bien plus fréquentable que les aoûtiens ! C’est la différence entre les voyageurs et les touristes, et entre ceux qui ont pris leurs vacances au bon moment, avant le burnout, et ceux qui ont trop attendus !

8. Les professionnels du tourisme sont aux petits soins

Le juillettiste, c’est la première vague de l’été. A cette période, les hôteliers et restaurateurs vous accueillent les bras ouverts, le sourire aux lèvres guettant la promesse d’une saison bien remplie. Ils font tout pour vous satisfaire car vous êtes les premiers arrivés, un peu comme les pionniers découvrant les Amériques. Et surtout ils ne sont pas encore fatigués par les touristes capricieux.

9. Vous avez le temps de vous remettre dans le bain

Après des vacances bien méritées en juillet, on reprend tranquillement le boulot en août pendant que les autres sont dans les embouteillages à maudire la climatisation qui ne marche pas. Vous avez le temps de reprendre le rythme sans être dérangé, d’avancer sur les dossiers pour préparer la rentrée. Il paraît que c’est même bon pour la carrière de travailler en août, (ne le dites pas aux aoûtiens !) Et puis le soir, c’est encore l’ambiance vacances avec les journées à rallonge, les afterwork en terrasse entre collègues, les barbecues avec les voisins…

10. Quand vous rentrez, votre patron est en vacances

Les aoûtiens, ces fayots, partent en vacances en même temps que leur patron (mais pas au même endroit). Pendant tout le mois de juillet, ils ont tenu la boutique à votre place. En août, aucun risque de récupérer un dossier pourri à rendre d’urgence, il n’y a personne dans les bureaux. Ça vous laisse le temps de réserver vos prochaines vacances…

Ces articles devraient vous intéresser
Commentaires
  1. Pascale C.
    27 juin 2014 - 12h03

    Il manque un article sur juin:
    – jours très longs
    – moins cher, peu de monde
    – être en forme pour profiter des soirées de juillet et août
    – …

  2. regionsjob
    27 juin 2014 - 12h07

    Vous avez tout à fait raison, ça fait déjà 3 bons arguments pour le mois de juin mais comme il est presque fini…

  3. Marie
    25 juillet 2014 - 11h05

    L’argument n°1 ne me convainc pas: car quand tu retournes au boulot, les autres te narguent car ils ont les vacances devant eux et toi derrière.

  4. Priscilla Gout
    11 juillet 2017 - 9h23

Ajouter un commentaire

Il est possible d’utiliser les balises HTML suivantes :
<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>
Ce blog supporte le système Gravatar, pour obtenir le vôtre, inscrivez-vous sur Gravatar.